Inscription | Connexion
Voir le flux RSS

La Taverne du Suix

Balmont au balcon, Jordan au tison.

Note : 6 votes pour une moyenne de 4,00.
En théorie, Élie Baup avait opté pour une composition et un choix tactique visant à contrarier le point fort lillois qui est clairement son milieu de terrain avec notamment Balmont et Mavuba. Il pensait que la clé du match serait au cœur du jeu. Il n'avait pas tort. En théorie.

En pratique, les choses sont souvent très différentes. Ainsi, en choisissant de bouleverser son schéma, de déplacer certains de ses joueurs avec Kaboré en pointe basse d'un triangle complété par Cheyrou côté gauche et Barton côté droit, ce qui eut pour conséquence immédiate et non négligeable de renvoyer Valbuena sur une aile droite pour laquelle il n'est définitivement pas fait, il a été quelque peu trahi par ses hommes, qui ne lui ont pas renvoyé le message escompté.

Mangés, dévorés tout au long de la 1ère période avec de longs passages à 35% de possession, les olympiens ont souvent du faire le dos rond et s'en remettre à leur défense.
Heureusement, Nkoulou redevenu impérial avec une semaine entière de récupération, Diawara et Morel (auteur hier d'une prestation à laquelle nous n'étions pas habitués) ont su préserver l'essentiel et colmater les brèches.
Et comme cela ne suffisait pas toujours, Mandanda, qui avait apparemment décidé de mettre une petite claque aux mauvaises rumeurs sur son niveau et sa supposée prise de poids, nous a sorti un match de derrière les fagots avec a minima 4 interventions décisives, laissant l'OM dans la partie.
A ce moment-là et si l'on met de côté cette série de 3 frappes consécutives de André, Cheyrou et Valbuena sorties par Landreau (ou vendangées, au choix) à la 12e, on ne voyait pas bien comment notre équipe allait s'en sortir.

Charly, garçon adorable par ailleurs et éternel bouche-trou utilisé quasiment à tous les postes depuis des années (il doit lui manquer gardien dans la liste ...), buvait un bouillon colossal dans un rôle de sentinelle sensée être placée devant la défense et récupérer un maximum de ballons. Nous étions loin du compte ...
Barton était certes volontaire, se multipliait aux 4 coins du terrain et faisait preuve d'un engagement "so british". Tellement british qu'il a bien failli lui valoir très cher pour son geste sur Balmont. Il n'écopa finalement que d'un carton jaune mais cela l'obligera peut-être à devoir rendre visite à la Commission de discipline. Il s'en sortait bien.
Cheyrou, sensé être l'une des deux rampes de lancement avec l'ami Joey ([I]parle moi de ton passé. Au coin du feu, nous étions tous deux[/I] ... clin d’œil à mon papa que j'ai souvent entendu chanter cette chanson quand j'étais minot), était transparent comme l'eau claire.

Du coup, Jordan avait beau se démener comme un beau diable avec courses et déplacements incessants, les ballons n'arrivaient que rarement. Et le repositionnement de Mathieu Valbuena côté droit n'arrangeait rien à l'affaire. Au point que ce dernier tenta régulièrement de revenir proposer ses services dans l'axe, où il est vraiment plus à l'aise.
André lui, devait gérer le cas Debuchy, qui est certainement le meilleur latéral droit de L1 et qui ne devrait pas tarder à aller voir dans d'autres championnats si l'herbe est plus verte. S'il acquitta fort bien de la tâche, cela ne lui permit qu'en de trop rares occasions de porter le danger sur son aile gauche. Et quand il le fit comme à la 33e, ce fut pour oublier ses partenaires préférant frapper au but dans une position qui n'était vraiment pas idéale plutôt que d'ouvrir côté droit où il semble qu'il y avait pourtant la place.

Plus le temps passait et plus on se disait qu'un remaniement allait s'opérer à la mi-temps tant il était évident qu'aller au terme des 90 minutes dans ces conditions serait un pari perdu d'avance. Le bloc équipe (formule à la mode), ne cessait de reculer, de se replier sur lui-même tel un hérisson surpris par la lumière d'une lampe-torche.

Et c'est là, dans les arrêts de jeu de cette première mi-temps compliquée que Balmont, Valbuena et Duhamel nous offrirent un intermède musical de haute volée, s'associant pour renvoyer Balmont à ses études, ce qui en football et au Vélodrome, se traduit par une fin de match que l'on regarde du balcon de Jean Bouin.
Le carton rouge est-il sévère ? Objectivement, je le pense. Il n'y a pas réellement occasion de but puisque deux défenseurs lillois au moins étaient placés dans l'axe et Valbuena était trop excentré pour espérer se retrouver en position favorable lui assurant à coup sûr de battre Landreau. La garçon n'est pas un lapin de 6 semaines quand il s'agit d'intervenir en 1 contre 1 et sur sa ligne.
Mais sur une saison, il est de coutume de dire que la balance des erreurs d'arbitrage s'équilibre et après les épisodes Mendes à Bordeaux et Fanni au Parc, on ne se privera pas de remercier Monsieur Duhamel, traditionnel show-man à l'égo sur-développé, d'avoir contribué à rééquilibrer les plateaux de la balance olympienne.

C'est forcément le tournant du match, ce n'est pas en lisant ce papier que vous allez le découvrir.

Le mérite de l'OM fut alors de savoir concrétiser au tableau d'affichage cette supériorité numérique dés le retour des vestiaires. Et ce fut un immense soulagement parce que l'on sait depuis longtemps que le fait de jouer à 10 sublime souvent les équipes, ayant en tête l'exemple récent des rennais au Parc qui réussirent à 9 à aller chercher un résultat que d'autres n'étaient pas parvenus à obtenir à 11.
Sur cette action de la 46e minute, Jordan calmait tous ceux qui commençaient à lui chercher des poux dans la tête suite à son attitude lors des échauffourées consécutives au rouge de Balmont. C'est lui qui récupère le ballon au départ de l'action et c'est encore lui qui est à la conclusion du caviar délivré par Valbuena, pour une fois exilé sur le côté gauche. Il trouvait là une bien juste récompense et un exutoire à ses frustrations, nées des 3 occasions précédentes (dont un but justement refusé pour hors-jeu). Certes, il oubliait le passeur pour aller se jeter dans les bras de Franck Passi. Mais il doit y avoir derrière cela une explication certaine, qui remonte peut-être au début de saison, époque où son temps de jeu était famélique et où les soutiens devaient être rares.

La fin de match devenait anecdotique entre des lillois incapables de menacer sérieusement la défense marseillaise et des olympiens partagés entre la volonté d'en coller un 2e histoire de tuer le match et l'obligation née du souvenir des fins de parties douloureuses face à Nice ou Troyes, qui les avaient vus perdre des points lesquels pourraient peser lourd en fin de saison.

On reviendra juste sur un début de polémique prenant sa source dans la décision d’Élie Baup de faire entrer Loïc Rémy à la place de Barton. A 11 contre 10, cela n'avait rien de scandaleux, Baup ayant certainement en tête ces fins de match à domicile où, cherchant à conserver le résultat, étant trop prudente, l’équipe avait obtenu l'inverse de ce qu'elle cherchait.
Mais la polémique trouvait une bouffée d'oxygène supplémentaire dans le fait que quelques minutes plus tard, le coach faisait sortir Jordan, perclus de crampes, pour faire entrer Abdullah.
Là où d'aucuns critiquent ce choix qui d'après eux est ubuesque, il me parait complètement inenvisageable qu'un coach qui ne vient pas de tomber du placard pour se retrouver sur le banc de l'OM, un type qui a été champion de France avec Bordeaux, ex-joueur de L1 et gardien qui plus est (c'est le poste où l'on voit le mieux le jeu, les lacunes de son équipe et les forces de l'adversaire, sorte d'observateur privilégié placé au cœur du jeu, un poste où les joueurs sont très souvent plus cérébrés que le reste), il me paraît inenvisageable donc, qu'il ait agit de façon irréfléchie.
Même si ça ne m'a pas paru évident sur le coup, j'ai d'abord pensé à une tentative de bluff, qui aurait consisté à obtenir, par l'entrée de Rémy, une réaction de Garcia pour revenir 5 minutes après, si ce dernier était tombé dans le piège, à la disposition initiale.

Mais une explication beaucoup plus logique dans ce qu'elle a de très simple m'a été donnée par l'ami QuaReSMa (rendons à César ce qui lui appartient): comment Élie Baup, à moins d'être doté de pouvoirs surnaturels, pouvait-il deviner que 5 minutes après l'entrée en jeu de Rémy, Jordan demanderait à sortir à cause des crampes dont il était victime?

Forcément, assis dans son canapé, il est plus simple de tirer à vue que de se demander le pourquoi du comment. C'est encore plus facile quand on a la nostalgie du coach précédent et que, par ricochet, on analyse subjectivement les attitudes, les choix de son successeur qui sont d'emblée considérés comme suspects. On tombe dans le folklore quand on se souvient, à moins d'être atteint d'Alzheimer, de certains choix plus que discutables survenus au cours des années précédentes. Mais là n'est pas le sujet, par ailleurs ... fatigant.

Baup, suivant en cela le message clair délivré par sa Direction en début de semaine, avait décidé de laisser filer l'EL et donc mis de nombreux cadres au repos pour le match contre Fenerbahçe, disputé en semaine. Les faits lui ont donné raison, parce qu'en dehors du résultat brut, la bouffée d'oxygène dont ont bénéficié entre autres Nkoulou, Diawara et Valbuena a permis à ces éléments clés d'avoir les ressources physiques nécessaires hier au soir pour faire le métier et gagner.

Gagner. C'est ce que nous voudrions bien pouvoir écrire mercredi soir à l'heure où commenceront à s'éteindre les projecteurs du Vél'. Cela signifierait que Lyon est lui aussi passé au trapèze. Qu'il n'y a et qu'il n'y aura jamais qu'un seul Olympique.

Ce ne sera pas simple pour tout un tas de raisons sur lesquelles nous aurons l'occasion de revenir d'ici là.

En attendant, profitons, savourons, dégustons. Relisons ce classement, revoyons à nouveau ce match sur OMTV avec le confort et le sourire de celui qui sait que l'issue sera favorable.

Bref et pour le premier match de Barton en L1, enjoy !!

Mis à jour 26/11/2012 à 15h49 par Suix

Catégories
OM , Vous l'avez dit

Commentaires

  1. Avatar de Mac'sous
    Carton rouge ou pas, avec 2 joueurs dans l'axe ou pas quand on se rappelle du but de Valbuena en Italie on peut se dire qu'il y a pas d'angle impossible pour Mathieu!
  2. Avatar de jack384
    c'est exactement la meme faute que fanni, alors pourquoi la sanction aurait elle été différente...
  3. Avatar de Suix
    Citation Envoyé par Mac'sous
    Carton rouge ou pas, avec 2 joueurs dans l'axe ou pas quand on se rappelle du but de Valbuena en Italie on peut se dire qu'il y a pas d'angle impossible pour Mathieu!
    Merci d'être passé et d'avoir réagi. Le débat est presque sans fin. L'essentiel est dans les faits, Balmont sorti à la 45e, but à la 46e, victoire 1.0, nickel. Le reste n'a que peu d'importance.
  4. Avatar de Suix
    Citation Envoyé par jack384
    c'est exactement la meme faute que fanni, alors pourquoi la sanction aurait elle été différente...
    Même réponse qu'à Mac'sous Jack. Merci d'être passé et d'avoir laissé un commentaire.
  5. Avatar de jack384
    mais je suis d'accord que la faute de balmont est minime
  6. Avatar de Mac'sous
    Les lillois ont pas eu le temps de se rendre compte qu'ils étaient à 10 qu'au retour de la mi-temps ça faisait déjà 1 à 0.
    Le reste : un match pas terrible ou l'OM n'a pas su profiter de cette supériorité numérique mais qui remporte les 3 points.

    L'OM a l'occasion mercredi soir de faire un sacré coup j'espère qu'ils ne se planteront pas et qu'ils iront la chercher cette victoire.
  7. Avatar de René Malleville
    Bonsoir Suix, certains passages risquent de rallumer de vieilles querelles!
    Quand à moi, si je dois écrire un blog aussi long, je commence en arrivant à la maison aprés le match, à minuit, et je le finis juste avant d'aller accompagner les petits à l'école!
  8. Avatar de frank2012
    Bonjour
    Bien sur la faute peut paraître minime mais elle n'en demeure pas moins sanctionnable :
    1) elle est volontaire.
    2) elle annilhe une action de but.
    3) contre le PSG la faute de Fanni à non seulement provoqué l'expulsion du joueur mais en prime un penalti imaginaire car la faute était en dehors.
    4) que dire de l'expulsion de Mendes lors de la journée d'avant 30 secondes avant le coup de sifflet final.
    Pour une fois que c'est l'Om qui en bénéficie on va pas s'apitoyer sur le sort de l'adversaire !
    Je pense que la chose la plus importante n'est pas là. Tant que les arbitres ne seront pas aidés par la vidéo le football n'évoluera pas. Je me demande comment avec tous les progrès qui ont été réalisés dans le sport on soit aussi bête pour refuser cette aide !
    Nos instances dirigeantes avec un Français a la tête (Platini) ne voit aucune amélioration possible, autant d'incompétence m'interpelle !
    je ne prétend pas que la vidéo va faire disparaître toutes les erreurs mais je suis sur que l'on pourrait en éviter 30 ou 40% de plus.
    Donc les problèmes d'arbitrage on continuera d'en voir d'énormes tous les week end sur tous les terrains de France et de Navarre sans rien faire pour que ça s'améliore.
  9. Avatar de Suix
    Citation Envoyé par René Malleville
    Bonsoir Suix, certains passages risquent de rallumer de vieilles querelles!
    Quand à moi, si je dois écrire un blog aussi long, je commence en arrivant à la maison aprés le match, à minuit, et je le finis juste avant d'aller accompagner les petits à l'école!


    Merci d'être passé Néné et d'avoir laissé un message.
  10. Avatar de OM12
    Salut bon blog ,mais bien trop long domage .
    Sinon des analyses interessantes.
  11. Avatar de QuaReSMa06
    Oh je n'avais jamais vu ton blog, mais j'y passerais dorénavant, merci pour la référence :P

    Je regarde juste le match avec mes yeux et non pas mes préjugés ou mon pseudo savoir supérieur aux autres

    Faut pas chercher la petite bête, Balmont polémique, on s'en fou au final 1-0 pour l'OM point barre. Jordan bouh il est méchant, non c'est juste un gamin de 21 ans, laissez lui le temps de grandir il comprendra tout seul qu'il vaut mieux ne pas trop se mêler, ou mieux de le faire dans le dos de l'arbitre lol et enfin la polémique des changements... que dire, j'ai vraiment ressenti ca comme: on a rien a dire de plus venez on parle de tout et de rien lol

    Allé courage pour la suite, allé L'OM une victoire contre lyon et on pourra respirer pendant 1 ou 2 journée
  12. Avatar de Suix
    Citation Envoyé par OM12
    Salut bon blog ,mais bien trop long domage .
    Sinon des analyses interessantes.
    Merci d'être passé et d'avoir laissé un commentaire. A la prochaine fois, j'essaierai de faire plus court, mais je ne suis pas sûr d'y parvenir ...
  13. Avatar de Suix
    Citation Envoyé par QuaReSMa06
    Oh je n'avais jamais vu ton blog, mais j'y passerais dorénavant, merci pour la référence :P

    Je regarde juste le match avec mes yeux et non pas mes préjugés ou mon pseudo savoir supérieur aux autres

    Faut pas chercher la petite bête, Balmont polémique, on s'en fou au final 1-0 pour l'OM point barre. Jordan bouh il est méchant, non c'est juste un gamin de 21 ans, laissez lui le temps de grandir il comprendra tout seul qu'il vaut mieux ne pas trop se mêler, ou mieux de le faire dans le dos de l'arbitre lol et enfin la polémique des changements... que dire, j'ai vraiment ressenti ca comme: on a rien a dire de plus venez on parle de tout et de rien lol

    Allé courage pour la suite, allé L'OM une victoire contre lyon et on pourra respirer pendant 1 ou 2 journée
    Je suis entièrement d'accord avec toi sur le cas Jordan. Merci d'être passé et d'avoir posté, c'est cool. A+ au gré des discussions.
  14. Avatar de kaoua05
    Bonne analyse.... Bon papier.... la suite de l'aventure mercredi soir ???