Inscription | Connexion
Voir le flux RSS

Cocktails et Reves

Témoignage d'un "ancien con battu".

Note : 14 votes pour une moyenne de 4,93.


Hier soir, par dépit ou par nostalgie, j'ai visionné d'anciennes rétrospectives de nos plus belles années olympiennes sur le meilleur site du monde, le phocéen (petit clin d'oeil a nos amis du Talk),

ce que je vous conseille d'ailleurs, un soir de déroute.
J'y ai vu et revu de nombreuses choses, les buts de Bocksic, d' Anderson, de Drogba, de Papin, de Sauzée, les larmes de Basile, les tacles de Di meco, la classe de Mozer.
Les déclarations succulentes de Pape Diouf, les interviews extraterrestres de Raymond la science, et j'en passe ...

Tant d' anecdotes qui m'ont rappelé a quel point j'aimais cette magie, et combien j'avais d' admiration pour nos joueurs, nos dirigeants, et surtout ce maillot blanc.
Certes mes yeux etaient plus jeunes, plus reveurs.
Je me souviens de ma première fois, de cette boule au ventre alors que minot, je montais le petit escalier intérieur menant au virage, et la d'un coup, comme éblouis par l' intense luminosité, j'aperçevais mes idoles, ces joueurs de football au talent hors du commun.


Pourtant ce qui m'a le plus frappé hier soir, ce sont deux choses.


La première, les tribunes, celles du vieux vélodrome, puis du plus reçent. Cette magie qui y regnait, cette sensation de communion, de plaisir intense.

Ce sentiment d'appartenance de l'ensemble des spectateurs. Les joueurs , les dirigeants, les supporters, tous avions les yeux pétillants.
Tous ressentions cette immense fierté et ce très grand honneur d'etre présent dans ce stade et ces mythiques tribunes.

Puis je voyais le stade se remplir petit a petit, le bleu et le blanc commençait a complètement recouvrir l'integralité des places libres pour laisser place a l'un des plus beau spectacle qu'il m'ait été donné de voir.
Car il sagissait bien d'un spectacle, ou les chants raisonnaient plus fédérateurs les uns que les autres, assourdissants, ennivrants...
A l'époque, a chaque match, l'on attendait le "Aux armes" qui faisait parcourrir en chacun de nous ce grand frisson.
Les supporters savaient qu'a chaque match il allait se passer un truc, chaque minute pouvait accouchée d'un moment d'explosion pyrotechnique, visuelle et sonore.
Le paroxisme des sens, un petit moment d'exaltation orgasmique qui aujourd'hui nous apparait, tels d'anciens amants, comme nos meilleurs souvenirs d'une vie dont on a fait le deuil.
Tous avons une petite part de responsabilités sur la disparition de cette magie.
Les clubs de supporters tout d'abord, oui il faut bien le dire. La disparition des serviteurs emblématiques,des meneurs, des "capo" même si je n'apprecie pas spécialement ce terme,a evidemment porté un coup a l'ambiance générale. Plus aucune innovation sonore, des chants desués, d'une autre époque, raisonnent aujourd' hui encore dans les travées commme des bruits fantomatiques.
Quelques tifos ornent encore les tribunes a l'entrée des joueurs, puis plus rien. Telle une séance de cinéma, les supporters assistent passivement aujourd'hui a une representation digne d'une mauvaise serie B.

Ensuite les joueurs, parfaits représentants de notre société, et victimes décérébrées de la perte de toutes valeurs, de l'égémonie du dieu unique, le pognon. Pour une poignée de dollars supplémentaires, ils sont capables de changer de "club de coeur" au grè d'une interview ou de leur reçent transfert.


Mais au delà de tout cela, les premiers responsables sont bien sur nos dirigeants.

Car si le football doit etre un spectacle, ils en ont perdu toutes les recettes. Incapables de donner aux spectateurs du plaisir, ceux ci se recroquevillent derriere la crise financière.
A l'heure ou le marchandising , le naming, et d'autres recettes tout droit sorties de Wallstreet nous sont servies a la louche pour fabriquer de l'argent facile, aucun de ces dirigeants ne proposent
de vraies solutions au cancer.
Ils en oublient que pour vendre des maillots, des écharpes, et remplir un stade, les seules choses qui soient vraiment "bancable" sont les valeurs.
Un maillot dont on est fier est le premier de ces atouts.
Un maillot qui donne envie aux joueurs de le mouiller et aux supporters de se parer.

Les couleurs du club sont des valeurs innomovibles, sacrées, les joueurs passent, les dirigeants aussi, (enfin ils devraient) mais le ciel et le blanc restent et doivent demeurer sans condition, sans négociation.
Même une gamine de 28 ans, fille d'un parrain de la mafia italienne, proprietaire du Milan AC l'exprime tres bien, elle qui ne peut même pas se rappeler a quel point des noms comme Rijkaard, Gullit, Van Basten, Donandoni raisonnent encore dans toutes les oreilles européennes lorsqu'on parle de ce club.

Le seul vecteur aujourd'hui, la seule vitrine dans ses terres comme en dehors, c'est le maillot.


Je me souviens egalement des feux d'artifices a chacune des victoires de l' OM, a chaque debut de saison ou la presentation des nouveaux joueurs etait un moment tres attendu, chaque joueur savait qu'en foulant cette pelouse pour la première fois,
il ne pourrait plus s'en passer, et que ces moments resteraient marqués a vie en son esprit quelques soient ses prochaines destinations.

Aujourd'hui, et depuis pas mal de temps déjà, j'ai peur que nos minots n'aient plus la chance de connaitre ces moments magiques. que leurs yeux ne brillent plus, qu'il s'eloigne du stade, pour un ailleurs ou ils trouveront un peu plus de magie virtuelle.


La perte des valeurs est elle inéluctable ?


Possible.

Mais Putain que c'est dommage !


Voici, humblement, le récit d'un ancien combattant, ou plutôt, aujourd'hui, d'un ancien "con battu".


Messieurs Labrune, Anigo... Voila ce qui me chagrine le plus, vous ne faites plus rever nos enfants, et nous non plus !!

De Stéphane Brenguier (Yanamarre.fr)




Mis à jour 19/03/2013 à 23h28 par Yan amarre

Catégories
OM , Marseille , Vous l'avez dit , Ils l'ont dit

Commentaires

  1. Avatar de loicdu13620
    En tout cas bravo

    Je ne fait pas partie de cet génération (née en 1989 )
    Mais kes années Blanc, Ravanelli (avec les minots et la teinture blanche ) même si elles ont été moins prolifique j’étaie tout jeune et franchement c'était encore le top et depuis l'ère Drogba le vélodrome est totalement mort ...

    Il nous manque donc un grand joueurs qu'on ne verra plus a mon avis à l'om

    Si on continue comme nous allons devenir la copie de Strasbourg ...

    Alors ATTENTION il faut réagir et vite

    Des mecs comme Rémy qui n'ont plus envie de jouer (et ca se voit )
    Il faut maintenant leurs faire comprendre qu'ici ce n'est pas lyon ou rennes ici c'est marseille on joue avec le coeur ici autrement on joue pas
    Je veux prendre l'exemple D'ADG qui meme si ce n'est pas un phénomène n'a jamais rien laché et je le félicité aujourd'hui et on voit a qu'elle point il nous manque ...

    L'Om regresse les joueurs aussi mais le Vélodrome ne doit jamais faiblir ...

    Alors merci
  2. Avatar de Patblack
    Nostalgique de ce vrai public, de ces trains remplis, de ces stades adverses en bleu et blanc, de ce Vélodrome qui faisait peur même au grand Milan !
    De ces joueurs qui avaient de l'allure, que jouer à l'OM avait une signification...

    Nos tribunes sont maintenant orange, comme ce que l'on donne aux prisonniers, celui d'un système pervertit, de capo qui se goinfrent, de joueurs qui sont bafoués aux profit des chèvres de cette année...

    D'un public de minable qui en a été à conspuer l'une des plus grande légende du club, celui qui a été de tout nos titres depuis 25 ans...

    Et oui Yan, je fais partie de cette génération qui a connu et vécu ces belles années, et qui en plus y a cru il y a 3 ans à enfin récupérer un peu de standing... Peine perdue, les parasites sont bien installés et accrochés....
  3. Avatar de el nanito
    Je suis probablement de la même gėnėration que toi et ... je me reconnais parfaitement dans tes analyses pertinentes . Bravo , je me dis en te lisant que je ne suis pas seul à regretter la ferveur des supporters vrais qu'on a connu il n'y a pas si longtemps que cela ..... Allez l'OM toujours ... et à jamais les Premiers !!!!
  4. Avatar de rols ogemar
    Citation Envoyé par el nanito
    Je suis probablement de la même gėnėration que toi et ... je me reconnais parfaitement dans tes analyses pertinentes . Bravo , je me dis en te lisant que je ne suis pas seul à regretter la ferveur des supporters vrais qu'on a connu il n'y a pas si longtemps que cela ..... Allez l'OM toujours ... et à jamais les Premiers !!!!
    Vous vous faites du mal pour rien les gars ...
  5. Avatar de 2p7
    EXCELLENT billet, hop je t'en claque 5....
  6. Avatar de VIPER06
    Citation Envoyé par Patblack
    Nostalgique de ce vrai public, de ces trains remplis, de ces stades adverses en bleu et blanc, de ce Vélodrome qui faisait peur même au grand Milan !
    De ces joueurs qui avaient de l'allure, que jouer à l'OM avait une signification...

    Nos tribunes sont maintenant orange, comme ce que l'on donne aux prisonniers, celui d'un système pervertit, de capo qui se goinfrent, de joueurs qui sont bafoués aux profit des chèvres de cette année...

    D'un public de minable qui en a été à conspuer l'une des plus grande légende du club, celui qui a été de tout nos titres depuis 25 ans...

    Et oui Yan, je fais partie de cette génération qui a connu et vécu ces belles années, et qui en plus y a cru il y a 3 ans à enfin récupérer un peu de standing... Peine perdue, les parasites sont bien installés et accrochés....
    Salut PAT!!et que dire de ces "fadas" dont j'ai fait partie qui prenaient le train à près de mille bornes de MARSEILLE et repartaient dans l'autre sens pour reprendre leur boulot le Lundi matin!! Pas d'autoroute à l'époque mais un coeur gros comme ça!!!@+
  7. Avatar de aurelio.m
    Bonsoir Yan,

    Bon papier et nostalgique comme tu le souligne
    Pour les plus anciens comme moi, j'ai vu jouer sur ce Stade ... euhhh ! Désolé, dans la vieille enceinte du vélodrome, des joueurs tels que Skoblar, Magnusson et même bien avant des ... Escale, Djorkaeff, Novi, Bonnel, Joseph etc ... etc ...
    Même le grand CRUYFF avec le grand AJAX sont venus nous éblouirs dans le jeu.
    C'est sûr, que ça fait un choc aujourd'hui quant tu vois ce que nos joueurs nous proposent

    Bonne soirée
  8. Avatar de macmars
    Citation Envoyé par VIPER06
    Salut PAT!!et que dire de ces "fadas" dont j'ai fait partie qui prenaient le train à près de mille bornes de MARSEILLE et repartaient dans l'autre sens pour reprendre leur boulot le Lundi matin!! Pas d'autoroute à l'époque mais un coeur gros comme ça!!!@+

    quelle époque !

    vous noterez bien, tous entre nous pour ceux qui ont connu le charismatique et légendaire Depe (je le cite souvent) que s'il a quitté le sud pour fonder les MTP au nord, c'était avant tout pour un désaccord avec la direction des WN.
    D'apres lui, le commerce avait pris le pas sur l'identité même des groupes supporters et du virage.
    Est ce que quelqu'un peut nous rappeler ici la date de fondation des MTP ? elle coincide pour moi au commencement de la fin !

    merci pour ton billet.
  9. Avatar de lucho 3
    Magnifique Billet !
    Est-ce que le Vélodrome peut "renaître" et offrir une ambiance digne de ce qu'il se faisait avant ?
  10. Avatar de Patblack
    Citation Envoyé par VIPER06
    Salut PAT!!et que dire de ces "fadas" dont j'ai fait partie qui prenaient le train à près de mille bornes de MARSEILLE et repartaient dans l'autre sens pour reprendre leur boulot le Lundi matin!! Pas d'autoroute à l'époque mais un coeur gros comme ça!!!@+
    Sauf que le vélodrome et son souffle valait le déplacement !!!

    Etant du même département que toi, la voiture était l'idéal, même si la première fois on avait pas mis de fanion dessus, on s'était retrouvé avec des inscriptions (sur la poussière) peu flateuse... On a vite rectifié la logistique !

    Malheureux celui qui n'a pas vu Chris Magic Waddle jouer, même en enfer j'aurai été le voir...
  11. Avatar de VIPER06
    Citation Envoyé par Patblack
    Sauf que le vélodrome et son souffle valait le déplacement !!!

    Etant du même département que toi, la voiture était l'idéal, même si la première fois on avait pas mis de fanion dessus, on s'était retrouvé avec des inscriptions (sur la poussière) peu flateuse... On a vite rectifié la logistique !

    Malheureux celui qui n'a pas vu Chris Magic Waddle jouer, même en enfer j'aurai été le voir...
    Re ,PAT !!Je te parle de l'époque où , fanatique supporter de METZ et de l'OM, il nous arrivait de partir en train de "là haut à droite" pour aller voir un match dans le stade de "LA" ville du ballon!!De nos jours, 9 à 10 h de bus suffisent, à 'époque, 15à 16h de train(quand tout allait bien) sinon c'était la N74 et la N7 !!!! un poème!! ce qui fait que nous ne pouvions pas voir beaucoup de matchs par an!!!de plus fallait "brailler" pour les Grenats également!!Foot quand tu nous tiens!!!!! @+
    De plus la Mère Patrie m'ayant accordé plusieurs mois de vacances à CARPIAGNE, crois moi j'en ai profité!!
    Mis à jour 10/12/2012 à 21h16 par VIPER06
  12. Avatar de franki
    oui !!!!! hé oui ou est passé L'OM ,il y en a plus ,plus rien a voir ,le vrai OM n'exsiste plus , la propriétaire n'a pas encore récupéré tout son argent ,dès que se sera fait ,ELLE !!!! balancera ;alors reste a connaitre quand???? mais quelle souffrance pour tout ceux qui ont aimés ce club et qui le regarde mourrir doucement mais surement ,quel gachis
  13. Avatar de Patblack
    Citation Envoyé par VIPER06
    Re ,PAT !!Je te parle de l'époque où , fanatique supporter de METZ et de l'OM, il nous arrivait de partir en train de "là haut à droite" pour aller voir un match dans le stade de "LA" ville du ballon!!De nos jours, 9 à 10 h de bus suffisent, à 'époque, 15à 16h de train(quand tout allait bien) sinon c'était la N74 et la N7 !!!! un poème!! ce qui fait que nous ne pouvions pas voir beaucoup de matchs par an!!!de plus fallait "brailler" pour les Grenats également!!Foot quand tu nous tiens!!!!! @+
    De plus la Mère Patrie m'ayant accordé plusieurs mois de vacances à CARPIAGNE, crois moi j'en ai profité!!
    Pour le département, je parlais de ton actiuel
    Donc un peu plus court, ou de l'autre départ de la N7 si tu préfère...
  14. Avatar de Patblack
    Citation Envoyé par franki
    oui !!!!! hé oui ou est passé L'OM ,il y en a plus ,plus rien a voir ,le vrai OM n'exsiste plus , la propriétaire n'a pas encore récupéré tout son argent ,dès que se sera fait ,ELLE !!!! balancera ;alors reste a connaitre quand???? mais quelle souffrance pour tout ceux qui ont aimés ce club et qui le regarde mourrir doucement mais surement ,quel gachis
    Punaise, tu fais le même com que l'an dernier !!! T'as fait un stock et tu les ressort tout les ans ?
    (la soufrance c'est de t'avoir lu quand on avait une équipe et de vrais joueurs, avec un entraineur qui savait utiliser Valbuena et en faire le meilleur passeur de L1... C'est des gars comme toi qui ont souhaité cette situation ! Ouh que ça fait du bien !)
  15. Avatar de Zagaofmars
    Tu viens exactement de décrire mes sentiments, moi qui ai 38 ans et qui a vécu la période que tu décris. Quand je rentrais du stade avec les oreilles qui sifflaient tellement l'ambiance était à des années lumières par rapport à aujourd'hui.
  16. Avatar de reveur
    j en ai les frissons , exelents billets, apres avoir lu sa on se sent moins seul
  17. Avatar de JUJUADIDAS
    Bravo pour ton billet yanamare. Le travail, la rigueur, l'amour, le plairsir, la passion et l'exigence n'ont plus de place au sein de notre direction.
    A+ tard mec
  18. Avatar de thierry b audibert
    Mon jeune ami,
    nous sommes bien sûr nombreux à partager ta nostalgie sincère, la mienne provenant d'un temps plus reculé encore, je me permets juste de la compléter par une remarque, notre club possède quelque chose dans ses gènes, au-delà même des gens qui le possèdent ou le dirigent, de ses degrés de fortune sportive ou financière, qui imprime un parcours chaotique de grande amplitude. L'OM a la particularité tout au long de son histoire d'être alternativement monté très haut et descendu très bas plusieurs fois. En être supporter réclame une caractéristique difficile et antinomique, la capacité d'être tout à la fois passionné, sans cela le football ne donne rien de plus qu'un spectacle de danse de fin d'année, et philosophe parce que les résultats ne sont jamais à la hauteur de ce que l'on souhaiterait, et c'est d'autant plus vrai pour nous en raison des degrés de folle intensité par lesquels nous sommes passés à certains moments de la vie du club.
    Je peste comme vous tous contre les revers que nous venons de connaitre à domicile, contre cette irrégularité qui fait retomber en permanence la balance de nos espoirs, mais il n'en demeure pas moins que nous voilà dans une nouvelle période charnière, et que l'argent qui aujourd'hui plus que jamais permet d'élever ses prétentions nous fait défaut, le Stade lui-même se refait une beauté, quelque chose se prépare dont nous ne savons pas encore dans quel état il permettra au club de s'afficher dans les années qui viennent, MAIS LA FLAMME NE S'ÉTEINDRA JAMAIS, ou si elle s'éteint c'est que le football sera mort.
    Ma première entrée au Vélodrome date de 1970, un match contre Nice, on est monté aux rideaux avec Magnusson (jeunes amis n'oubliez jamais ce nom) et Skoblar, puis on est redevenu moyens, une coupe de France en 76 pour la route, puis on est tombé en D2 (la déchéance avec pourtant des internationaux) puis on allait mourir définitivement et les Minots (très important les Minots, jeunes amis) sont arrivés, puis moyens encore quelques années jusqu'à l'arrivée de Tapie. Et avant 1969, c'était la même chose. La passion qu'il y avait au vélodrome dans les années 50, 60, 70, 80 n'avait rien d'inférieur à celles des années Tapie, les spectateurs étaient globalement plus connaisseurs encore, et à 90% ils étaient de la ville, il nous appartient à tous, jeunes et vieux, de l'entretenir et de la transmettre même si ce club en raison d'un manque d'argent devait traverser un immense tunnel. On a pas peur du noir... Et on craint dégun. Nous saurons attendre, le temps dure longtemps. Allez l'OM.
  19. Avatar de Ozymandias
    Tu as parfaitement résumé ce que je dis et ressens depuis des mois et des mois... Je crois que la dernière fois que j'ai vibré, hormis le OM-Rennes du titre (encore heureux qu'il y avait de l'ambiance pour feter un titre de champion, il manquerait plus que ça), c'était pour OM-Newcastle, donc ça remonte à longtemps.
    Je suis abonné depuis la remontée en L1, et j'allais déjà au Vel' tous les mois à l'époque des Papin, Mozer, Waddle, Pelé et consorts, et force est de constater que l'ambiance n'est plus du tout la même.
    En virage, c'est devenu du grand n'importe quoi, et ce qui était autrefois la raison n°1 qui me faisait faire des heures de route pour venir, à savoir l'ambiance, n'a plus aucun intérêt.
    Je continue de prendre ma carte, de venir supporter mon équipe uniquement en me disant qu'il y aura des jours meilleurs, avec une meilleure ambiance dans ce futur nouveau stade (qui je vois déjà comme une déception avant l'heure).
    Mais en attendant, on se console comme on peut, avec de merveilleux souvenir comme tu le fais également (et comme beaucoup d'autres doivent sans doute le faire...)
    Très bon billet en tout cas!

Trackbacks

Nombre de trackbacks 0
Lien du trackback: