Inscription | Connexion
Voir le flux RSS

A jamais les premiers

Mandanda: C'est quoi le problème?

Noter ce billet
Quelques heures avant le début de ce deuxième classique entre le PSG et l'OM, un sujet nous inquiète de plus en plus: les prestations de Steve Mandanda.

Alors El fenomeno serait-il redevenu depuis quelques mois un humain?

Plusieurs explications peuvent être données à cette baisse de régime.

Une première qui se voudrait plus optimiste puisque depuis son arrivée Mandanda a toujours eu au cours d'une saison une période de méforme plus ou moins longue mais ce dernier s'en est toujours relevé.

La seconde l'est beaucoup moins, en effet nous pouvons nous demander si le problème ne viendrait pas de son entente (ou sa mésentente) avec Laurent Spinosi entraineur des gardiens.

Je m'explique Mandanda est arrivé à l'OM lors de la saison 2007-2008, il a travaillé pendant trois saisons avec "Spino" dont deux pendant lesquelles il n'a cessé de progresser, néanmoins nous avons tous constaté que l'année du titre Steve montrait des signes d'usure, il était moins rassurant, moins félin. Lui même s'en était rendu compte puisqu'à la fin de cette même saison il fit venir Nicolas Dehon le coach qui l'a formé au Havre.

Et après quelques mois de collaboration notre gardien semblait comme revigoré, il se montrait plus vif, plus aérien dans ses déplacements et enfin autoritaire dans sa surface.

Malheuresement après ces deux années de collaboration Dehon céda sa place suite au départ de Deschamps du poste d'entraineur, et le résultat on le connait, Mandanda est redevenu le Steve de la saison 2009-2010...

Mon propos ici n'est pas de dire que Spinosi est un mauvais entraineur et que les prestations de Mandanda sont uniquement de sa faute.
Néanmoins on peut constater que le n°2 de l'équipe de France n'est plus aussi "fit" (expression chère à Eric Gerets) que par le passé et qu'il ne dégage plus aucune sérénité dans sa surface.

On l'oublie souvent mais la préparation physique chez un gardien de but est tout aussi importante que chez un joueur de champ, certes le gardien ne court pas pendant 90 minutes, mais il a besoin d'être toujours sur ses appuis afin notamment d'être explosif dans ses interventions, et comme nous pouvons le constater avec Mandanda lorsque le corps n'est pas au point la tête ne suit pas (l'inverse est également valable).

C'est pour cette raison que selon moi, El fenomeno était arrivé au bout d'un cycle avec Spinosi, celui-ci n'arrivait plus à le faire progresser et le recrutement de Dehon était à ce titre très intelligent car il permettait à Steve d'entendre un autre discours et d'utiliser de nouvelles méthodes d'entrainement.

Malheuresment le remaniement opéré à la reprise a été fatal à Dehon et la méforme que connait Mandanda depuis ne me surprend même pas.

Et vous qu'en pensez-vous?

Mis à jour 28/02/2013 à 09h16 par Nicolas C.

Catégories
OM , Vous l'avez dit

Commentaires

  1. Avatar de parce que
    ce que j'en pense, est qu'avec dehon mandanda n'a jamais gommé ou atténué ses défauts ...
    en fait spinosi ou dehon, c'est pareil ...
    mandanda a été très bon les 3 premières saison, car il découvrait le haut niveau, titu a l'om puis conserver cette place de titu, ensuite EDF ...
    il avait la gnac, il était explosif, il avait faim !!!
    mais depuis le titre et sa "starification" le fait qu'en EDF il ne sera rien d'autre que le N°2 ...ben il a beaucoup moins faim ....
    enfin façon de parler, car entre temps, le seul point sur lequel il a évolué, c'est la taille de ses pantalons !!!
    remember début de saison 2010-2011, où sur les 6 premiers buts de la saison, il est responsable de 5 de ces buts, des centres qui arrivent dans ses 6 mètres et lui est scotché sur sa ligne !!!
    déjà, comme si sa sortie raté contre chamack la saison d'avant l'avait marqué a vie, comme un enfant qui ne s'approche plus du four, car il s'est brûlé la main
    incapable de placer ses joueurs sur les CPA et de soulager sa défense sur toutes ballons arrivant dans ses 6 mètres, fait que nos défenseurs ne sont jamais serein lors de ces phases de jeu

    et entre temps, il a continué d'être "bichonné", sans concurrence, sans remise en question ...
    l'autre côté inacceptable est le fait que ce soit lui, celui qui n'est pas foutu de diriger sa propre défense, de lever la voix, qui est censé remotiver ses troupes via son capitanat !!!

Trackbacks

Nombre de trackbacks 0
Lien du trackback: