1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

[France] Ligue 1 Conforama - 2018/19 - 2019/20

Discussion dans 'Les Championnats' démarrée par Gazoil93, 11 Août 2018.

  1. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    Les moqueries contre Unai Emery, symptôme de la médiocrité du football français
    Thomas Deslogis — 1 juin 2019 à 8h54

    Quand les médias se moquent de l'accent de l'ancien entraîneur du PSG, ils relaient une idéologie raciste qui ne dit pas son nom.


    Quelques jours avant de disputer sa quatrième finale d'Europa League (trois avec Séville, avec Arsenal cette fois-ci), l'entraîneur espagnol Unai Emery, passé par le Paris Saint-Germain entre 2016 et 2018, s'est confié au quotidien El Mundo et en a profité pour partager une observation qui a fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux et les plateaux spécialisés: «Quand je suis arrivé à Paris, j'ai essayé de parler français. Et la réponse, sarcastique, était que je ne le parlais pas bien. À Londres, j'utilise un anglais très basique et tout le monde me sourit et me remercie d'avoir essayé.»

    Unai Emery : «Quand je suis arrivé à Paris, j'ai essayé de parler français. Et la réponse, moqueuse, était que je ne le parlais pas bien. À Londres, j'utilise un anglais très basique et tout le monde me sourit et me remercie d'avoir essayé» (El Mundo) https://t.co/r8foCVvE0e pic.twitter.com/lxHgQMoJ5l
    — L'ÉQUIPE (@Lequipe) 27 mai 2019


    Une déclaration qui détonne dans le monde ultra-policé de la communication des acteurs du football où chaque mot est soigneusement pesé. Si Emery a ressenti le besoin d'exprimer cette vérité, c'est qu'il pense qu'il est nécessaire que nous, Français, l'entendions et y pensions. Faisons, donc.

    Pêché originel

    Le 4 juillet 2016, jour de la présentation officielle d'Unai Emery comme nouvel entraîneur du PSG, le club francilien commet une première maladresse: le tacticien basque est présenté en même temps que le joueur français Hatem Ben Arfa. Le joueur sort d'une très bonne saison avec l'OGC Nice et l'on croit pour une énième fois que l'attaquant a enfin lancé sa carrière à déjà 29 ans. L'attraction du jour, c'est lui. La séquence qui en restera sera sa réponse lapidaire et par l'affirmative à la question de savoir si le PSG pourra l'aider à devenir un des meilleurs joueurs du monde. Ironie de l'histoire, Ben Arfa ne disputera ensuite quasiment aucun match à Paris et partira discrètement à Rennes deux ans plus tard.

    Dès son premier jour à Paris Unai Emery devient un personnage secondaire. L'homme a beau arriver avec trois Ligue Europa remportées à la suite avec le FC Séville (un record), les commentaires hexagonaux préfèrent s'interroger sur la valeur véritable de la «petite coupe d'Europe» par rapport à celle de la Ligue des Champions, objectif principal du PSG. Pour rappel, cette «petite» coupe qu'Emery a remporté trois fois, aucun club français ne l'a jamais soulevée.

    Dans les médias généralistes, les moqueries arrivent vite: son usage approximatif du français devient le centre de toutes les attentions humoristiques. Quotidien, le talk de Yann Barthès, va s'amuser à ajouter de faux sous-titres aux propos d'Emery, en remplaçant par exemple «but» par «bite».

    Le running gag, déjà utilisé pour se moquer du portugais Leornado Jardim, va durer deux ans. On retiendra d'ailleurs ce commentaire de la journaliste du Monde Assma Maad en octobre dernier, qui avait fait remarquer qu'il était assez «cocasse» de voir cette même émission parler, certainement à raison, de «mépris» et de «racisme» lorsque Jean-Luc Mélenchon s'était moqué d'une journaliste toulousaine.

    Je vous aime @Qofficiel mais vous voir faire une vanne sur la polémique Mélenchon/accent de la journalIste toulousaine, alors que vous avez passé toute l’année dernière à vous moquer des accents de Jardim et Unai Emery... C’est...cocace #Quotidien https://t.co/T3fQdljlHG
    — Assma Maad (@Assma_MD) 19 octobre 2018

    De la remontada à l'irrespect
    Plus surprenant, le même genre de montage ridiculisant le français d'Unai Emery (et de Jardim) est apparu sur la chaîne du journal L'Équipe.

    Notre #1 du jour : C'est toujours un régal d'avoir Unai Emery et Leonardo Jardim en conférence de presse ! #lequipetype pic.twitter.com/eSh9NqM2rq
    — L'ÉQUIPE type (@lequipetype) 3 février 2017

    Chaîne qui hésitera sur les moyens de traduire l'entraîneur espagnol, tantôt doublé puis sous-titré alors qu'il s'exprimait… en français.

    Des attitudes moqueuses alors que le drame du 8 mars 2017 n'avait pas encore eu lieu –ce jour là, le PSG subira la remontada la plus humiliante de l'histoire du foot moderne (le fameux 6-1 contre le Barça)– point de départ d'un irréversible et intense Emery-bashing qui se justifiera désormais par ses résultats sportifs, du moins celui-là.
     
    setonaikai, Dam' et madmax61 aiment votre message.
  2. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    On passera sur la longue liste des insultes et autres remarques plus que désobligeantes qui suivront de la part de nombreux professionnels, comme Emery l'a souligné, ses fautes de français, son accent et sa prononciation continueront sans cesse d'être tournées en ridicule.

    Allez c'est le moment de ressortir ça
    "Emery le ouistiti"
    Cet irrespect, c'est grave. A 20h00 sur I-Télé. pic.twitter.com/cJzs0yS4fS
    — Matthieu Martinelli (@matmartinelli) 16 septembre 2016

    Pour son dernier match à la tête du PSG, Emery se fait insulter en direct à la TV par Dominique Severac..@DidierRoustan @DanielRiolo pic.twitter.com/r6GA9rPpu5
    — AzOu (@oAzzoo) 19 mai 2018

    En février 2017, l'entraîneur du Toulouse Football Club Pascal Dupraz, exprimera publiquement son soutien envers son confrère et son indignation face au traitement que les médias français lui réservaient alors: «En France, on est toujours moqueur et je trouve ça dommage, parce que Emery fait un effort, très visible», dira le coach toulousain avant de préciser que «pratiquer notre langue dès le premier jour devant vous [les journalistes], devant les joueurs, c'est pourtant une preuve de respect».

    Le respect. Une question primordiale dans l'univers très codifié du football, notion que Emery met en avant dans son interview à El Mundo en soulignant que c'était la première chose qu'il avait ressentie à Arsenal, son nouveau club, où on l'a remercié de parler anglais malgré son niveau.

    Sombres origines

    La langue serait donc un élément-clé pour se faire respecter? Claire Saas, maîtresse de conférence en droit privé à l'université de Nantes, explique qu'attaquer quelqu'un sur sa maîtrise d'une langue «est bien pratique». «C'est un critère neutre, qui ne constitue pas un outil de discrimination prohibée au sens de la loi pénale. On peut y avoir recours en toute impunité, en toute tranquillité.» On peut répéter l'exercice jusqu'à l'obsession, sans que cette discrimination légale ne devienne «raciste» donc condamnable.

    Reste désormais à comprendre les raisons profondes de l'acharnement public sur cet entraîneur étranger venu à Paris pour faire passer un cap au PSG. Cap que n'avait pas réussi à franchir son prédécesseur, Laurent Blanc, un Français. Y aurait-il une frustration nationale face au palmarès de cet Espagnol censé venir pour nous apprendre à gagner et qui, en plus, a le toupet de faire croire qu'il pourrait utiliser ce trésor national qu'est notre langue?

    Le français devient alors un moyen de défense, un signe extérieur de supériorité. Le professeur de philosophie et journaliste spécialisé dans le football Thibaud Leplat nous rappelle qu'il faut considérer une «explication historique» qui «semble toujours irradier les consciences»: la conception française de cette personne vouée à entraîner s'est construite dans les années 1930 et 1940 en opposition à la conception anglaise, jugée trop «professionnelle» pour les communistes et trop «décadente» pour les pétainistes.

    Ainsi, précise Thibaud Leplat, «en pleine Occupation la France inventait le brevet national de “moniteur de football” avec deux objectifs: franciser la population des entraîneurs et encadrer la jeunesse dilettante». Force est de constater que de nos jours, on retrouve encore cette différence entre les coachs professionnels de clubs anglais appelés managers et aux responsabilités très larges au sein d'un club et les pros de l'entraînement français à qui on demande aussi et surtout d'éduquer leurs équipes.

    Perdant éternel

    Cette philosophie issue d'un gouvernement réactionnaire et collaborationniste serait-elle encore celle qui gouverne le plus mauvais des cinq grands championnats européens? Une analyse qui expliquerait qu'au maximum de leur potentiel, les membres d'une équipe capables de gagner une Coupe du monde préfèrent s'expatrier pour être managés plutôt qu'éduqués; ou que le plus grand entraîneur français actuel, un certain Zinédine Zidane, ne soit jamais revenu en France depuis qu'il l'a quittée en tant que joueur il y a plus de vingt ans.

    Les railleries contre Unai Emery n'expriment au fond qu'une seule chose: une certaine idée de la médiocrité française, le choix de la fermeture plutôt que de l'ouverture. À regarder les salles de trophées des différents clubs européens de ce sport qui se joue à onze, à la fin, c'est l'ouverture qui gagne.
     
    Jessy Chase, setonaikai et madmax61 aiment votre message.
  3. Kilezio

    Kilezio Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    "Le Pays des droits de l'homme " :D:D:D
    Rien d'étonnant et c'est pareil ici quand des mecs viennent critiquer le fait que Sakai parle toujours pas Français .... ou que des truffes te sorte que Villas Boas parle mal Français (le mec parle 5 langue hein ... Russe compris ) alors qu'ici certains font 10 fautes par mot ! ... en France nous avons les journalistes qu'on mérite , la musique qu'on mérite , les émissions de télé qu'on mérite , plus passéiste et arrogant qu'un Français ça existe pas ...
    Villas Boas en 48 h c'est fait 2000 fois plus catapulté que Garcia avec ses résultats en bois et sa langue de bois ...
    Monfils à eut le "Malheur" de dire qu'il voulait gagner Rolland Garros , le mec il s'est fait dynamité par tout le monde en disant qu'il était arrogant ... M Bappé par contre quand il le dit on cri au génie ...

    On en parlé avec @Millwall_Bushwackers récemment , quand tu vois que sur RMC , t'as un Rugbyman (Moscato) qui dit ouvertement qu'il entrave quedalle au Ballon , qui vient te dire "Sylvhino et Juninho c'est un coup de génie et Villas Boas c'est de la daube ... "t'as déjà tout compris , Dimeco défend l'OM mais quand il parle Rugby , il entrave que dalle aussi ... mais ça fait vendre , ça fait des auditeurs c'est cool ...

    Le journalisme Français et de pire en pire , dans tout les domaines ...
     
    setonaikai et shady aiment cela.
  4. fred'

    fred' En exclusivité !

    Commentaires de blog:
    0
    Jean Michel Aphatie n’approuve pas ce message
     
    Kilezio aime votre message.
  5. madmax61

    madmax61 Mafia normande

    Commentaires de blog:
    0
    @kaiser sauzee : ça fait écho au lynchage dont a été victime Bielsa, parce qu'il ne parlait pas français et parce qu'il ne regardeait pas les journalistes dans les yeux.

    Les termes de racisme et de xénophobie sont sans doute un peu fort, en revanche le corporatisme parisianiste (plutôt que franchouillard, parce que les pics viennent surtout de ces journalistes médiocres de Paris) est évident, de la part de ces petites personnes étroites d'esprit mais qui ont un pouvoir colossal et se prennent pour des demis-dieux!!!
     
    setonaikai aime votre message.
  6. APG13

    APG13 N'a pas connu 1993

    Commentaires de blog:
    0
    madmax61, setonaikai, ROMERO42 et 1 autre personne aiment votre message.
  7. ROMERO42

    ROMERO42 VERT DE COEUR !!

    Commentaires de blog:
    0
    Severac devrait s'occuper de son rėgime au plutôt de sa gueule car même avec 30kg de moins mon cul est plus sexe que lui..
     
  8. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    honnêtement, il dit assez de conneries pour que nous n'ayons pas besoin de l'attaquer au physique.
    C'est un con. Et je trouve que son "gimmick" ("le parisien, vaut mieux l'avoir en journal") lui va comme un gant.
     
    Vynce et ROMERO42 aiment cela.
  9. Dam'

    Dam' L'Exclue du forum

    Commentaires de blog:
    0
    Ce n'est pas Francais, c'est Parisien. Et c'est generalement des gens qui se disent anti raciste et qui crachent sur l'electeur FN (basané ou non) issu de province, voir même de périphérie. Qui crache sur la culture, qui crache sur la tradition, qui crache sur les patois. Certains racismes sont autorisés, c'est un fait. Un peu comme quand la directrice de l'UNEF (PS) appelle au meurtre des petits blancs, ou qu'on trouve toutes les excuses du monde a Nick Conrad, qui appelle simplement a pendre les bébés Bl1ncs et leurs Parents (allez lire l'article du Monde a son sujet, c'est plus qu'edifiant). Ce Parisianisme ecoeurant et donneur de leçon est le même dont est issu Eyraud, c'est le meme qui se gaussait de l'electorat Americain pour Trump (composés de rednecks, totalement provinciaux). Au final la reussite economique totale du New Yorkais leur a fait fermer leur grande gueule, du coup ils s'attaquent à des gens qui nz peuvent surtout pas se defendre. Ici Bielsa ou Emery, demain un quelconque autre individu honorable mais n'ayant pas les "codes". Quotidien est le summum de ce mepris et ca n'a rien de surprenant de les voir cités ici. Ils se pensent subversifs quand ils ne font que reproduire un mépris de classe des plus Réacs. Le foutage de gueule sur les entraineurs de rugby et leur accent est aussi assez souvent embarrassant.

    Le Parisianisme est une plaie qui fait très mal à la France depuis bien longtemps. Et qui est connu dans toute l'Europe.

    Mais, vu qu'on cite les Petainistes, j'en profite juste pour rappeler a l'honorable assemblée : de quels courants etaient Deat et Laval, ces principaux cadres de l'etat Vichyste?
    Bizarrement d'un courant qui a toujours énormément de succès à Paris et dans les hypercentres des villes les plus riches du pays.
     
    Vynce, marseillais29 et shady aiment votre message.
  10. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
  11. Dam'

    Dam' L'Exclue du forum

    Commentaires de blog:
    0
    C'est beaucoup moins grave du coup.
    Non, en fait pas du tout. Et son impunité à son poste prouve simplement que certains racismes sont parfaitement tolérés. (voir les communiqués en "oui mais"). D'ailleurs l'UNEF fait partie du cercle du PS? parti moribond mais élu à Paris. Grande surprise. Alors se foutre de la gueule d'un Portugais, pfou.

    Edit :

    Accessoirement, Libe ne decode bizarrement pas un tweet pour lequel la LICRA a pourtant porté plainte et qu'on retrouve immédiatement en faisant une simple recherche google :
    https://www.google.com/search?q=haf...XAQ9QEwA3oECAYQBg#imgrc=ePWJlmIoBpuU0M:&vet=1

    M'enfin, Libé, Quotidien, LeMonde, etc, on reste dans le journalisme très parisien, rien de surprenant. Hors la presse étrangère, point de salut.
     
    Dernière édition: 2 Juin 2019
    marseillais29 aime votre message.
  12. Ric 88

    Ric 88 Assis devant le réacteur 4 de Tchernobyl

    Commentaires de blog:
    0
    Le gardien lensois c'est une catastrophe.
     
    setonaikai et ROMERO42 aiment cela.
  13. Valou Minch

    Valou Minch Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    Lens 2 saisons qu'ils ne montent pas avec un budget 2 fois supérieur aux 18 équipes de L2 , incroyable ...
     
    ROMERO42 aime votre message.
  14. ROMERO42

    ROMERO42 VERT DE COEUR !!

    Commentaires de blog:
    0
    Formé chez nous dans le Forez.:D
     
    Kilezio et setonaikai aiment cela.
  15. madmax61

    madmax61 Mafia normande

    Commentaires de blog:
    0
    Et de quels courants étaient issus Jean Moulin, Pierre Brossolette, Berthy Albrecht ou Henri Frenay? ;)
    De la même façon, l'Action Française a aussi bien compté des résistants (Henri d'Astier de la Vigerie, par exemple) que des traitres.
    Vu que ça a du mal à rentrer, je vais le répéter une n-ième fois à ceux qui sont tentés de réviser l'Histoire pour être raccord avec leur idéologie (quelle qu'elle soit) : le choix d'avoir été Pétainiste, Collaborationniste ou Résistant est un choix d'homme, pas une affaire de partis!!!

    Fin de la parenthèse histoire : le parisianisme est une plaie, sur ce point nous sommes d'accord!!!
     
  16. Toninio

    Toninio Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    Content de ne pas revoir Lens en L1... :D
     
    Vynce aime votre message.
  17. BigBenZ

    BigBenZ Moderateur

    Commentaires de blog:
    0

    A choisir entre Lens et Dijon .... C'est vite vu pour ma part.
     
    marseillais29 et ROMERO42 aiment cela.
  18. Toninio

    Toninio Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    Bah tu auras Dijon.... et moi pard défaut ça me va trèèèèèssss bien....
     
  19. nadOM93

    nadOM93 Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    Le type il trouve que le forez c etait pas encore assez moche du coup il monte sur lens ,le type s est "depucelé" près d une mine de charbon c est pas possible :eek:
     
    ROMERO42 aime votre message.
  20. ROMERO42

    ROMERO42 VERT DE COEUR !!

    Commentaires de blog:
    0
    Il a dépucelé son coéquipier hier soir aussi.:D:confused:
     
    nadOM93 aime votre message.

Partager cette page