1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

Kevin STROOTMAN - Oranje pas pressé

Discussion dans 'Le Club : Saison 2017/2018' démarrée par kaiser sauzee, 28 Août 2018.

  1. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    Kevin Strootman signe à l'OM pour 5 ans.

    vidéo de présentation : https://www.om.net/videos/361691/kevin-strootman-un-oranje-lom

    Hollande, Italie et maintenant la France pour son nouveau défi avec l’OM, Kevin Strootman a connu 4 clubs en 12 saisons de carrière professionnelle. #KevinEstOlympien.
    Né à Ridderkerk, le 13 février 1990, Kevin Strootman débute sa carrière professionnelle au Sparta Rotterdam, son club formateur. Après trois saisons et demi (75 matchs, 6 buts) au Sparta qui est descendu en D2 hollandaise, Kevin Strootman signe, afin de rester dans l’élite, au FC Utrecht en janvier 2011 où il ne reste qu’une demi-saison avant de rejoindre l’un des trois grands clubs néerlandais, le PSV Eindhoven. En deux saisons au PSV, il découvre l’Europa League (14 matchs, 4 buts) et remporte ses premiers trophées, la coupe des Pays-Bas et la Supercoupe des Pays-Bas en 2012. En championnat, il trouve le chemin des filets à 8 reprises en 62 matchs.

    Ses bonnes prestations séduisent les dirigeants de l’AS Roma. En juillet 2013, il s’engage pour cinq ans avec le club de la capitale italienne, entraîné par Rudi Garcia. Mais en mars 2014, Kevin Strootman se blesse au genou. Débute alors pour le Néerlandais une longue période de convalescence durant laquelle il joue très peu, ce qui coupe sa progression. En deux saisons à la Roma, il ne dispute que douze rencontres. Il retrouve un rythme normal en 2016-17. Depuis deux ans, il est un titulaire indiscutable de l’AS Roma.

    International hollandais, après avoir joué en U19 et en Espoirs, depuis le 9 février 2011, Kevin Strootman a disputé 41 rencontres avec les «Oranje» et a marqué 3 buts.

    Milieu de terrain gaucher, athlétique, coriace et rugueux dans les duels, Kevin Strootman est réputé pour son intelligence tactique, son sens du jeu, son habileté sur coups de pied arrêtés et sa vision du jeu.
     
    KingLeonidas, KyssBro, Massilia1313 et 4 d'autres aiment votre message.
  2. Seb'

    Seb' Fino Alla Fine !

    Commentaires de blog:
    0
    Un milieu fuoriclasse, tout simplement.

    Il faut aussi reconnaitre les gros coups donc bravo aux dirigeants.
     
  3. Arturo Bandini

    Arturo Bandini tlhlngan maH taHjaj

    Commentaires de blog:
    0
    Welcom Kevin !
     
    KingLeonidas, OMali, Massilia1313 et 1 autre personne aiment votre message.
  4. Ernesto

    Ernesto Pazzo

    Commentaires de blog:
    0
    volodiab, PWH et Massilia1313 aiment votre message.
  5. Jessy Chase

    Jessy Chase membre de la SSSS (Secte Samouraï Sakai Senseï)

    Commentaires de blog:
    0
    on espère tous qu'il formera un binôme de fou furieux au milieu avec Luiz Gustavo :)
     
  6. Ebola

    Ebola Administrateur

    Commentaires de blog:
    3
    Bienvenue au club.
     
  7. Shyriu

    Shyriu Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    Qui l'aurait cru ?
    Bravo et bienvenue
     
  8. el pibe de oro

    el pibe de oro Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    on attendra pour le premier sourire :D:D:D
     
  9. cocody

    cocody Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    je suis d'accord avec toi
    Mais j'aurais dit "Trio", pour ne pas faire de l'ombre au troisième homme du milieu, qui lui aussi profitera de ce duo
    :D:)
     
  10. Toninio

    Toninio Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    BRAVO............................:):):):)
     
  11. gignac83

    gignac83 Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
  12. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    Après, 5ans c'est long pour un joueur de 28ans avec des fragilités au genou qui ressurgiront tot ou tard, 28/30M c'est cher, mais sportivement, vu que garcia voulait un mdf grand solide avec une bonne technique c'était absolument impossible de faire mieux.

    Ca tient presque du miracle d'avoir réussi à le convaincre (au-delà de l'aspect financier). Et pour le coup, même si sa relation avec garcia a du jouer, tu n'abandonnes pas un poste de titulaire à la roma en ldc rien que pour ses beaux yeux. Donc bravo à tout le monde.

    Référence cinématographique, jeu de mot avec sa sélection et l'acronyme OM en prime. C'est un métier. :cool:
     
    White Rabbit, Kirua59, Gyllenhaal et 1 autre personne aiment votre message.
  13. Ric 88

    Ric 88 Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
  14. Seb'

    Seb' Fino Alla Fine !

    Commentaires de blog:
    0
    Il a joué 65 matchs de série A ces 2 dernières saisons en étant très bon.
    Y a un risque c'est sûr mais y a pas de raison qu'il se pète plus ici qu'à Rome.
     
    gignac83 et Ernesto aiment cela.
  15. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    comme l'évoquait @Wilmar dans la discussion du bas, 5ans... la durée ajoute de la probabilité à le voir faire 6 mois/1an/18mois "blancs" où il pèserait sur notre ms pour rien.

    après, si on ne raisonne que sur les 2 prochaines saisons, je suis aussi optimiste. Mais bon, la vérité de demain pourrait être totalement différente de celle d'après-demain mais peut être (surement) que j'anticipe beaucoup trop.
     
  16. setonaikai

    setonaikai Mozer ou les crampons en avant!

    Commentaires de blog:
    0
    Après Gustavo, c'est Strootman, qui l'eut cru avant que McCourt reprenne l'OM? :)
     
  17. Jessy Chase

    Jessy Chase membre de la SSSS (Secte Samouraï Sakai Senseï)

    Commentaires de blog:
    0
    En tout cas, Bénatia qui a conseillé Strootman et qui a parlé en bien de l'OM
    Sous l'ancienne direction, ça ne serait pas arrivé :D
     
    KingLeonidas aime votre message.
  18. Ric 88

    Ric 88 Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    Verdonk, Tchen La Ling, Bolo Zenden, Rekik et donc Strootman.
     
    volodiab et Ernesto aiment cela.
  19. setonaikai

    setonaikai Mozer ou les crampons en avant!

    Commentaires de blog:
    0
    Article assez intéressant même je ne suis pas trop d'accord pour la place de défenseur pour Gustavo.


    https://www.sofoot.com/kevin-strootman-une-machine-a-laver-le-jeu-de-l-om-459853.html


    KEVIN STROOTMAN, UNE MACHINE À LAVER LE JEU DE L’OM
    Alors que le peuple marseillais attendait Mario Balotelli, ou tout du moins un grand attaquant, c’est au milieu qu’un grand nom est venu s’ajouter à l’effectif : Kevin Strootman. L’ancien de la Roma n’est certes plus le joueur qu’il était, mais il devrait aider son ancien coach, Rudi Garcia, à constituer l’un des meilleurs milieux de Ligue 1.

    PAR SIMON CAPELLI-WELTER MARDI 28 AOÛT

    [​IMG]
    Kevin Strootman, une machine à laver le jeu de l’OM
    En somme, l’Olympique de Marseille est passé de Zambo Anguissa à Kevin Strootman, et ce, sans même perdre d’argent. Le départ du premier n’était pas forcément prévu, mais il y a des offres qui ne se refusent pas, comme celle de Fulham. Du coup, avant la fin de ce mercato d’été 2018, il fallait remplacer le milieu défensif camerounais. Une opportunité s’est alors présentée : Kevin Strootman. Plus forcément indiscutable à la Roma – même si encore titulaire –, le Néerlandais a vu un paquet de milieux axiaux débarquer cet été (Nzonzi, Cristante, Ćorić, Pastore, Zaniolo). La cour, le salaire et le projet proposé par l’OM ont fait le reste, et la porte s’est ouverte.

    Kevin Strootman n’est plus ce milieu box to box qui faisait fantasmer les coachs du monde entier. Plusieurs opérations au genou (et a priori parce que la première avait été ratée) sont passées par là. Son explosivité vers l’avant n’est plus aussi fréquente, plus aussi tranchante. Le milieu n’a plus le même volume de jeu qu’avant ses blessures au genou, mais toujours le même sens du jeu. En clair, il lui reste une maîtrise totale dans les petits espaces, un sens aiguisé de la verticalité, mais il ne possède plus cette faculté à partir en percussion « à la Pogba » . S’il n’est plus cette triple menace absolue (il jouerait alors au Real, et pas à l’OM), il demeure un milieu complet. Performant à la récupération comme à la construction. Points forts : très bon placement, sens tactique, expertise. Un sablier comme Thiago Mottal’était pour le PSG : du genre qui fait perdre du temps à l’équipe adverse (hargne, protection des lignes de passe, couverture en titane) et en fait gagner à son équipe (relance, concentration, jeu simple, hargne, vision).

    Strootman de la situation
    Lors de ses deux derniers matchs en championnat, l’OM s’est montré incapable de contrôler une rencontre. L’arrivée de Strootman est l’une des meilleures solutions possibles et imaginables à ce problème. Elle tend également à prouver l’influence sur le recrutement de Rudi Garcia, la confirmation de son rôle clé dans le projet OM et son inscription (a priori, on ne sait jamais vraiment quand la tempête peut commencer à souffler) dans la durée au sein du club olympien. Pour continuer à le rester, Garcia va maintenant devoir (à nouveau) trouver le système qui gagne. Et ça commence avec l’intégration du Hollandais. La lessiveuse, comme il le surnommait à la Roma. Car Strootman, en plus de ressortir propre le linge sale du milieu, est hyper complet. Avec lui, tous les rôles du milieu sont envisageables ; autour de lui, tous les types de milieux le sont également.

    Avec Strootman, Garcia va devoir choisir qui sortir du 11 actuel et son animation, tout en tenant compte de plusieurs points, révélés dimanche encore face à Rennes (2-2) par la vérité du terrain. Luiz Gustavo semble plus à l’aise dans une position de défenseur central. Boubacar Kamara peut jouer derrière, mais aussi au milieu. Florian Thauvin n'est pas encore en forme pour être un bon titulaire. Valère Germain est trop léger pour être seul devant. Bouna Sarr est indispensable.


    [​IMG]

    Premier choix pour Garcia : conserver le système actuel 4-2-3-1 et faire du poste pour poste en y intégrant Strootman. Pourquoi pas en (re)passant Gustavo en défense, et installer un double pivot Strootman-Kamara ou Sanson selon l'opposition. En espérant que cela convienne à Sanson, dont on ne doute pas du talent, mais dont on se demande encore la vraie position, et le type idéal d’association. En espérant surtout que cela suffise pour redynamiser l'attaque, et remettre par exemple Thauvin dans le sens du jeu. D’ailleurs, à lui seul, Mitroglou donne du sens au 4-2-3-1... Son entrée dimanche a redonné la direction du but adverse à l’OM. C’est à se demander pourquoi Garcia ne le titularise toujours pas. Peut-être parce qu’il n’a pas encore, lui non plus, 90 minutes dans les jambes.

    Défense à 3 et embarras du choix
    Deuxième option : commencer/reprendre la transition vers le 3-4-2-1. Avec Ćaleta-Car (ou Kamara) en défense en compagnie de Luiz Gustavo et Rami. Ocampos et Sarr sur les flancs, Amavi out. Kamara (ou Sanson) et Strootman au cœur du système, Payet et Thauvin (voire Germain, ce poste lui irait bien, lui qui est un neuf et demi, enfin on dirait) sous Mitroglou. Le système à trois défenseurs fut mis en place par Garcia de façon un peu pragmatique. À la suite des différentes défections, il a joué ainsi contre Salzbourg et Leipzig (et aussi parce que la défense à trois avait fait ses preuves contre le système des Allemands), puis prolongé l’expérience en préparation cet été. Avec l’arrivée de Strootman (et de Ćaleta-Car, sans doute pas recruté 20 millions pour rien), ainsi que l’avènement de Kamara, Garcia a l’effectif pour. Ce système est actuellement à la mode chez les coachs, car il permet de densifier le milieu tout en restant solide défensivement. Il permet aussi de jouer vite vers l’avant, de multiplier les phases de transition plutôt que de faire s’éterniser celles de possession, de mettre beaucoup d’intensité dans son football. Le recrutement de l’OM semble aller dans le sens de ce choix, au moins en tant que plan B, voire en tant que co-plan A. La préparation tardive, ainsi que l’état de forme de certains, ont contraint Garcia à ne pas trop expérimenter, et sans doute repousser un peu la mise en place de ce 3-4-2-1. Les résultats décevants dès les premières journées vont peut-être le contraindre à devoir les reprendre plus vite que prévu, alors que l’OM a impérativement besoin de résultat.

    Troisième et dernière hypothèse : un nouveau système. On peut penser à la mise en place d'un 4-4-2 avec Germain (voire Njie) et Mitroglou devant. Payet en 10, Sanson, Gustavo et Strootman au milieu. Ou d’un 4-4-2 avec un double pivot, Thauvin meneur droit, Payet meneur gauche (pas sa tasse de thé, mais possibilité de placer Ocampos au poste d’arrière gauche, un peu comme Sarr est devenu un excellent arrière droit). On peut aussi penser à un 4-3-3, d’autant qu’il s’agissait du système privilégié de Rudi Garcia à la Roma, et avant cela à Lille. Mais le 4-3-3 est compliqué pour Payet, ni vraiment ailier, ni vraiment milieu. Garcia est déjà passé par là et avait fini par instaurer un 4-2-3-1 pour convenir au mieux aux qualités de Payet. L’arrivée de Strootman ne devrait pas remettre cette conclusion en cause.
     
  20. setonaikai

    setonaikai Mozer ou les crampons en avant!

    Commentaires de blog:
    0
    suite:

    Le mercato n’est pas encore fini
    En fin de compte, avec l’arrivée de Strootman, Garcia va pouvoir gagner du temps. Quel que soit le système, son équipe devrait de toute façon retrouver de l’ordre, de l’équilibre et de la solidité. Ce qui manquait cruellement contre le Stade rennais. Après trois buts encaissés à Nîmes, lors de son premier déplacement, et la promesse de remettre de l’ordre dans tout ça, Marseille s’est retrouvé mené de deux buts au Vélodrome à la mi-temps du match suivant. Peu importe le système choisi, la priorité est de reformer un bloc stable et moins poreux, de remettre le pied sur le ballon, de reprendre le contrôle des matchs ; les offensives n’en seront que plus simples à conclure pour Mitroglou et même Germain.

    [​IMG]

    Cette arrivée devrait ensuite lui permettre, dans un second temps, d’expérimenter, et de peut-être trouver un système dans lequel l’OM sera encore plus performant. Avec l’arrivée de son ancien protégé, Garcia – et c’est limite un problème de riche – est confronté au choix. Un choix qui sera sûrement leaké par fadaom93. En effet, depuis le début de cet été, un instagrammeur très bien informé (très bien placé ?) renseigne sur le mercato de l’OM en avance, et sans se tromper. Fadaom93 fut ainsi le premier à annoncer Ćaleta-Car, le prêt (avorté) de Clinton Njie, l’arrivée de Radonjić, et la piste Strootman. Qui était selon lui amenée à prendre de l’ampleur si celle Balo ne se finalisait pas.

    Signer Balotelli et renoncer à l’arrivée de Stootman aurait été vu comme un véritable risque, voire une grosse connerie, et tant pis pour la prophétie. L’inverse semble une idée plus qu’intelligente, et s’inscrire, elle, à long terme. Zambo est plus que remplacé, et c’est un upgrade majeur que vient de réaliser l’OM. Reste le problème du « grantatakan » à régler. La direction du club déclare à qui veut bien l’entendre qu’il ne devrait pas y avoir d’arrivée. Elle espère sans doute, et elle pourrait bien avoir raison, que le nouvel équilibre autour de Kevin Strootman règle tous ses problèmes. Fadaom93, lui, a annoncé qu’elle se penchait très sérieusement sur le cas Moise Kean...

    PAR SIMON CAPELLI-WELTER
     
    KingLeonidas aime votre message.

Partager cette page