1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

[Europe] Fair play financier UEFA

Discussion dans 'Autres sujets sur le foot' démarrée par Alonzo, 30 Août 2011.

  1. beethoven

    beethoven membre (nle)

    Commentaires de blog:
    0
    :fier: à la bonne heure...
    bon week end et bon matche à toi aussi poto et aller l'OM quand même!
     
    Dernière édition: 16 Août 2014
  2. marseillais29

    marseillais29 moi en personne

    Commentaires de blog:
    0
    Tu penses qu'il y aurait moyen de leur refiler le loft? bam vous etes dans la merde? 2 millions cheyrou :mrgreen:
     
  3. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    et bien même en lisant l'équipe on apprend des choses finalement :pensif:


    Pourquoi Ibra coûte moins cher à l'extérieur

    Lorsque le PSG joue à l'étranger, comme ce mercredi contre l'Ajax (20h45), nombre de ses joueurs sont exonérés d'impôt sur le revenu. Et dans le cas d'Ibrahimovic, qui touche un salaire net d'impôts, c'est le club qui bénéficie de ce petit cadeau fiscal. Explications.

    Comme tous les travailleurs exerçant en France, les footballeurs professionnels ont jusqu'à ce mercredi minuit pour régler au fisc le solde de leur impôt sur le revenu. Pour ces gros contributeurs au budget de l'Etat, la pilule se révèle bien moins amère s'ils bénéficient, comme c'est le cas de nombreux joueurs du PSG, d'un régime fiscal particulier, appelé "prime d'impatriation". De quoi s'agit-il? «Tout travailleur n'ayant pas résidé en France ces cinq dernières années, qu'il soit étranger ou français, peut bénéficier, pendant cinq ans, d'une exonération d'impôt de 30%», explique le fiscaliste du sport Jacques Saurel. Lorsqu'il a été imaginé, en 2003, ce coup de pouce avait pour objectif d'attirer des cadres d'entreprises étrangères implantées en France «que notre fiscalité pouvait dissuader de venir». Le système a été élargi en 2008 à tout salarié recruté à l'étranger par des entreprises basées en France. «Une aubaine pour les sportifs et leur employeur.»

    Et ce n'est pas tout, le Code général des impôts prévoit un petit cadeau supplémentaire aux impatriés. Son article 155 B dispose en effet que leur «activité exercée à l'étranger est exonérée si les séjours sont effectués dans l'intérêt direct et exclusif de l'employeur». Un match de Ligue des champions disputé à l'extérieur «entre bien dans ce cadre, confirme Jacques Saurel. Pendant les 48 heures de leur déplacement, les 14 joueurs étrangers du PSG sont donc totalement exonérés d'impôt sur le revenu. Dans le cas de Zlatan Ibrahimovic, comme c'est le PSG qui règle sa facture fiscale, ce - petit - bénéfice revient au club». Plus le PSG ira loin en C1, plus l'allègement fiscal sera significatif. Lorsqu'ils sont en stage avec leur club au Qatar ou en Autriche, les joueurs sont également exonérés, «mais pas pour une sélection, qui s'effectue au bénéfice des fédérations nationales et, dans tous les cas, uniquement sur le salaire, à l'exclusion des revenus liés au droit d'image».

    Inspiré de la "Loi Beckham"

    Parmi les 10 000 impatriés, figurent surtout, pour le football, des joueurs étrangers (27% des joueurs de L1), mais aussi des Français, comme David N'Gog, de retour au pays (Reims) après 6 ans en Premier League. Claude Makelele avait aussi eu droit aux "moins 30%" en signant au PSG en 2009 après dix saisons hors de nos frontières, notamment au Real. Bercy a d'ailleurs puisé son inspiration en Espagne et dans la "loi Beckham", taillée sur mesure pour aimanter le Spice Boy chez les "Galactiques".

    Abandonnée de l'autre côté des Pyrénées (sous la pression des joueurs locaux), l'impatriation, dans sa version française, explique en partie l'attractivité du Top 14, que cette forme de dumping fiscal a aidé à recruter des stars de l'hémisphère sud. «A intérêt sportif égal, la question de l'imposition est très importante dans l'analyse des propositions, appuie l'agent de joueurs Thomas Buanec. Il faut calculer combien le contrat rapporte en net, impôts payés. Dans le cas où les offres sont assez proches, l'impatriation peut faire pencher la balance.» Le budget 2015, attendu à partir du 7 octobre, devrait confirmer le dispositif. L'Hexagone n'est pas seulement "le pays de la taxe à 75%"...

    Jean LE BAIL
     
  4. Alonzo

    Alonzo membre

    Commentaires de blog:
    0
    Pchitt....
     
  5. JeffDogg

    JeffDogg Guest

    Commentaires de blog:
    0
    Sans rentrer dans les détails du fair-play financier, que je ne connais de toute façon pas, voila ce que je constate, notamment après pratiquement 4 ans où j'ai suivi le foot de loin :
    - les prix des transferts ont explosés (un joueur qui valait 8-10M€ "à mon époque" en vaut 20 aujourd'hui, un joueur bon vaut 30M€ au minimum et les transferts à 70+M€, rares auparavant, sont désormais en masse)
    - le mercato est dominé par les prêts (donc instabilité pour les clubs, et ne nous leurrons pas, ceux qui en pâtissent sont ceux qui ont moins d'argent, comme en L1, ce qui fait que la ligue se renforce de manière temporaire et non plus permanente avec des contrats de 3-4 ans)
    - les classements de dépenses n'ont pas changé : la BPL écrase tout le monde, 2 fois plus de dépenses que le second, et 7 fois plus que notre L1. Si, 2 choses ont changé : la BPL dépasse désormais allègrement le milliard d'€ de dépenses, et le 5è championnat le plus dépensier est... la seconde division anglaise, 50M€ de plus que la L1
    - les compétitions européennes sont toujours dominées par les mêmes clubs (les riches)
    - et maintenant j'apprends qu'on sera privé de gros joueurs en coupe d'Europe parce que le fair play financier interdit les clubs de les faire jouer... super temps pour regarder du foot

    Bref, en France on a globalement toujours soutenu le fair-play financier parce qu'on se sent lésé niveau finances, sauf que la vérité c'est que rien n'a changé en faveur de la France. Le championnat se fait toujours bouffer par les autres (y compris la D2 anglaise maintenant), les joueurs n'y viennent plus que temporairement, et les résultats européens, aucun changement. Ah, si, une progression : le PSG, et c'est pas vraiment grâce à un fair-play financier.. au contraire ils ont plutôt été bridé.
     
  6. Joe Guillian

    Joe Guillian membre

    Commentaires de blog:
    0
    c'etait pas faute d'avoir prevenu pourtant... quand certains voyaient un systeme parfait pour verrouiller soit disant le PSG et autres type city et cie, en fait ça a juste verrouiller les positions dominantes des plus puissants...

    ça empechera des nouveaux puissants d'emerger facilement... chouette, c'est tellement fair play :muet:
     
  7. Alonzo

    Alonzo membre

    Commentaires de blog:
    0
    Du coup pour l'OM de Mc Court sa va donner quoi ce FPF?
    Vaut il mieux ne pas se qualifié pour l'Europe en fin de saison afin d'investir massivement ?
     
  8. BigBenZ

    BigBenZ ANTISPECISTE

    Commentaires de blog:
    0
    Il me semble qu'il y a pas mal de liberté laissé la première année, non ?
     
  9. christof13

    christof13 A l'ancienne.

    Commentaires de blog:
    0
    L'UEFA a déclaré ce jeudi que 641 clubs de 54 associations nationales avaient bénéficié de paiements de solidarité, réalisés en vertu d'un accord pour apaiser les formations qui se plaignent du temps passé par leurs joueurs avec leurs équipes nationales. Un total de 150 millions d'euros a été partagé.

    Pour les matches de qualification, une moyenne de 3 536 euros a été versée à un club chaque fois qu'un de ses joueurs faisait partie de la liste de 23 joueurs d'une équipe nationale, qu'il joue ou non. Selon les chiffres de l'UEFA, la Juventus a reçu la plus grosse part avec 3,48 millions d'euros, suivie par Liverpool (3,39M€) et Tottenham Hotspur (3,07M€).
     
  10. Massalia Patria Nostra.

    Massalia Patria Nostra. Anti stéphanois

    Commentaires de blog:
    1
    C'est bien d'aider les clubs les plus démunis.
     
    bumpa aime votre message.
  11. Marv

    Marv Gauchiste contrarié

    Commentaires de blog:
    0
    Le Bayern Démuni.
     
    christof13 aime votre message.
  12. Massalia Patria Nostra.

    Massalia Patria Nostra. Anti stéphanois

    Commentaires de blog:
    1
    :D:D
     
  13. Alonzo

    Alonzo membre

    Commentaires de blog:
    0
    Il existe encore le FPF?
     
  14. E. Da Silva Ferreira

    E. Da Silva Ferreira Qui ça étonne encore ?

    Commentaires de blog:
    0
    Ben oui
     
  15. Alonzo

    Alonzo membre

    Commentaires de blog:
    0
    Donc pour le projet de Mc Court sa va poser un problème si l'OM investi de grosse somme sans recettes !
     
  16. E. Da Silva Ferreira

    E. Da Silva Ferreira Qui ça étonne encore ?

    Commentaires de blog:
    0
    Il est allégé depuis 2015 il me semble. Mais quoi qu'il en soit, nul doute que FMC et JHE l'ont peut en compte avant même de racheter de prendre les commandes du club.

    Puis bon, l'Europe est encore un peu loin...
     
  17. Alonzo

    Alonzo membre

    Commentaires de blog:
    0
    Peut-on souhaité une non qualification européenne afin d'investir massivement ?

    Quel est la différence pour la saison prochaine soit avec l'Europa league soit que les échéances nationales ?
     

Partager cette page