1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

FIFA / UEFA / FFF : Arnaques, crimes et botanique

Discussion dans 'Autres sujets sur le foot' démarrée par bumpa, 29 Janvier 2013.

  1. BigBenZ

    BigBenZ ANTISPECISTE

    Commentaires de blog:
    0
    Car pas de stade.

    La les stades sont quasiment fini, tout le monde a trempé dedans ... Je n'imagine aucunement une reatribution.

    De plus les etats unis, qui pouvaient se sentir volé, on eu leur attribution 4 ans apres, pour que tout le monde soit content.
     
    kaiser sauzee aime votre message.
  2. fred'

    fred' En exclusivité !

    Commentaires de blog:
    0
    Ce dont tu parles est un bon exemple en termes de délais mais la raison était tout autre. Il n’y aura pas reattribution malheureusement.
    On le sait déjà mais on se dirige vers la pire coupe du monde jamais vécue et à tous points de vue !
     
  3. madmax61

    madmax61 Mafia normande

    Commentaires de blog:
    0
    Libre à nous de ne pas la regarder...
     
    Los-BandiDoS, fred' et kaiser sauzee aiment votre message.
  4. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    tu peux compter sur moi sur ce point.
     
    madmax61 aime votre message.
  5. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    Transferts : vers un plafonnement des commissions d'agents et une limitation du nombre de prêts


    Les propositions adoptées mercredi par la commission des « partenaires » de la FIFA doivent être soumises au conseil de l'instance le 24 octobre prochain.
    25 septembre 2019 à 17h16
    partager


    Comme révélé par la presse américaine, mercredi, la commission des « partenaires » de la FIFA a adopté des recommandations visant à réformer le marché des transferts avec l'objectif de « protéger l'intégrité du système et prévenir les abus ». L'instance prône ainsi l'introduction de plafonds sur les commissions d'agents et une limite du nombre de prêts de joueurs.

    Dans le détail, la FIFA envisage de limiter les commissions des agents du club vendeur à 10 % du montant du transfert, celle de l'agent du joueur à 3 % de sa rémunération, et celle de l'agent du club acheteur à 3 % de la même rémunération du joueur.

    Il serait interdit à ces mêmes agents d'être rémunérés par les deux parties « pour éviter les conflits d'intérêts ». Il est également envisagé de réintroduire une licence obligatoire pour les agents, un système que la FIFA avait abandonné en 2015 mais que la France avait maintenu. Le paiement des commissions serait en outre centralisé par la FIFA elle-même, à travers une chambre de compensation.

    Huit prêts maximum dès la saison prochaine
    En matière de prêts, le comité exécutif de la FIFA entend « prévenir la thésaurisation des joueurs et veiller à ce que les prêts aient un but sportif valable pour le développement des jeunes plutôt qu'à des fins commerciales ». Sont visés par cette formule les clubs qui, à l'image de Chelsea ou Manchester City, stockent les talents et en privent ainsi la concurrence. À partir de la saison prochaine (2020-2021), le nombre de prêts internationaux de joueurs de 22 ans et plus serait limité à huit puis, deux ans plus tard (2022-2023) à six.

    Ces mesures doivent encore être adoptées par le Conseil de la FIFA dont la prochaine réunion est programmée le 24 octobre à Shanghai avant d'entrer en vigueur lors de la saison 2020-2021.
     
    marcus_M aime votre message.
  6. pomper

    pomper perpom

    Commentaires de blog:
    0
    Bonjour à tous, là fifa et l’UEFA sonts en train de nous en pondre une savoureuse, supprimer le jeu de tête sous prétexte que c’est dangereux pour les enfants!!!!!!! Surréaliste non?
     

Partager cette page