1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

Politique(s)

Discussion dans 'Les penseurs du forum' démarrée par christof13, 11 Janvier 2017.

  1. OMali

    OMali Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    1
    Avant tout il est américain.
    Ceci explique cela...
     
  2. Baruto

    Baruto Poulpe fiction

    Commentaires de blog:
    0
    [​IMG]

    [​IMG]
     
    Luna', OMali, Sasho et 2 d'autres aiment votre message.
  3. madmax61

    madmax61 Mafia normande

    Commentaires de blog:
    0
    Moi je dis qu'il faudrait organiser une rencontre avec Patrice Evra... :D
     
  4. christof13

    christof13 A l'ancienne.

    Commentaires de blog:
    0
    ah une chaine d'union..
     
  5. Baruto

    Baruto Poulpe fiction

    Commentaires de blog:
    0
    nasri88, Rosickydevitry, marseillais29 et 2 d'autres aiment votre message.
  6. Baruto

    Baruto Poulpe fiction

    Commentaires de blog:
    0
    Comment Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, arrose de subventions son fief du Puy-en-Velay
    Enseignement privé catholique, associations de chasseurs... Dans sa région, le président des Républicains n'hésite pas à gâter également l'électorat traditionnel de la droite.

    https://www.francetvinfo.fr/politiq...entions-son-fief-du-puy-en-velay_2556977.html


    France 3 Auverge-Rhône-Alpes a décidé d'annuler la diffusion d'un reportage consacré au président LR de la région, provoquant l'indignation de la rédaction.

    http://www.europe1.fr/medias-tele/m...annulation-dun-reportage-sur-wauquiez-3543629
     
    nova et Luna' aiment cela.
  7. madmax61

    madmax61 Mafia normande

    Commentaires de blog:
    0
    Sérieux, il a osé le F-52?!?

    Mmmmhhhhh, le bon clientélisme...
     
  8. Baruto

    Baruto Poulpe fiction

    Commentaires de blog:
    0
    Ils disent qu'il s'est mélangé les pinceaux entre les quantités et la dénomination de l'avion.
    Avec lui, c'est une boulette par jour. :rolleyes:
     
  9. Seb'

    Seb' C'è solo un #1 !

    Commentaires de blog:
    0
    Au moins une fois par semaine il dit ou fait une connerie de plus. Et le pire c'est qu'à chaque fois on se dit "on a touché le fond là..." mais juste après, ce couillon trouve le moyen de creuser encore plus...
     
    nasri88 et Baruto aiment cela.
  10. Assenzio

    Assenzio Ravanelliste éternel

    Commentaires de blog:
    0
    Des conneries, il en balance un paquet mais en attendant, l'économie américaine ne s'était pas aussi bien comportée depuis longtemps. Je pense notamment au taux de chômage le plus faible de ces 20 dernières années. On est loin du cataclysme prédit par la presse.
     
  11. VinnieJones

    VinnieJones El Greco

    Commentaires de blog:
    1
    La seule chose que j'attends du bon président (sic) Trump, c'est qu'il tienne sa promesse sur la Grèce, et fasse exactement le contraire de ce qu'Obama a fait (en étroite collaboration avec la Gretchen d'Outre-Rhin que je ne nommerai même pas) depuis 2008 et qui a été une catastrophe monstrueuse pour mes compatriotes.
     
  12. marseillais29

    marseillais29 moi en personne

    Commentaires de blog:
    0
    Il a dit quoi sur la grèce? c'est par rapport à la situation financière?
     
  13. VinnieJones

    VinnieJones El Greco

    Commentaires de blog:
    1
    Oui. Et militaire aussi. Trump avait dit qu’il voulait fermer une base. Et aussi qu’il nous laisserait sortir de l’Euro et qu’il n’avait « rien à f**** » qu’on renationalise les banques comme Tsipras veut le faire depuis son début de mandat.

    Si on n’est pas sorti de l’euro après le référendum de 2015 (Varoufakis avait un plan tout prêt pour faire ça pratiquement sans douleur), c’est (en partie) à cause d’Obama qui ne voulait surtout pas qu’on sorte car ça aurait signifié (entre autres choses) un rapprochement avec la Russie qui d’ailleurs était prête à financer (une partie) de nos nouvelles machines à imprimer les billets et fabriquer les pièces de monnie

    Une nouvelle preuve que la monnaie, comme l’explique l’excellent Krugman, que l’euro n’est pas vraiment une monnaie, mais un outil politique destiné à écraser, non pas les plus faibles, mais ceux qui ont un système bancaire peu développé (comme c’est le cas de la Grèce) et que par conséquent les capitaux sont beaucoup plus simples à contrôler pour que la BCE puisse couper les vivres en cas de « déviance »
     
  14. marseillais29

    marseillais29 moi en personne

    Commentaires de blog:
    0
    Ah je ne savais même pas qu'il y avait des bases américaines en grèce, et vu la politique menée par rapport aux Russes, je doute qu'ils leurs laissent du terrain en europe, même si cela veut dire ne pas appliquer une promesse de campagne. beaucoup de ceux qui ont votés trump ne savent probablement pas situer la grèce sur une carte.

    Et oui clairement pour l'euro, après trump a probablement aussi des pressions de financiers aujourd'hui, comme Obama

    Et au niveau militaire, ce ne serait pas dangereux pour la grèce de sortir du giron américain / otaniste? Notamment par rapport à la Turquie?
     
  15. VinnieJones

    VinnieJones El Greco

    Commentaires de blog:
    1
    Oui c’est tout à fait ça. En fait il a surtout vu que la Grèce depuis quelques années veut enfin revendiquer sa zone économique exclusive ce qui fait que tous les bateaux qui naviguent en Méditerranée passeront obligatoirement dans les eaux territoriales sauf s’ils passent par celles de la Lybie (y’a seulement 200km entre l’ile Grecque la plus au sud et la Lybie). Je pense qu’il veut pas que les russes en profitent via des accords directs entre Tsipras et Poutine.

    Pour l’euro, je connais plus sa position aujourd’hui, il en a pas reparlé depuis son élection mais je suppose que pour ce point là, il s’en fiche, les banques US n’ayant pratiquement aucun intérêt en Grèce contrairement aux Germains qui en ont pour des milliards.

    Et pour la partie militaire, oui il y a deux bases étrangères en Grèce. Une américaine en Crête et l’autre vers Larissa qui est une base de l’Otan. Et en fait, le but n’a jamais été de sortir de l’Otan (ce qui serait effectivement un gros problème par rapport à la Turquie) mais simplement de négocier pour récupérer le territoire qui n’est d’ailleurs que loué, pour pouvoir développer cette partie de l’île. Un peu comme ce que veut faire Chypre avec les bases britannniques qu’il y a chez eux et qui occupent presque 1/6 du territoire, ce qui est énorme.
     
  16. marseillais29

    marseillais29 moi en personne

    Commentaires de blog:
    0
    Quand tu parles d'exploiter la zone économique, tu veux dire par la pêche, la recherche d'hydrocarbure etc...? Ou tu parles d'une possible taxe ou autre sur la navigation maritime en zone grecque? Et c'est sur que beaucoup de choses passent par là, on l'a vu il y a peu avec les interception de cargos turc qui allaient livrer des armes aux milices islamistes de Misrata en Lybie. Et c'est sur que l'aide russe ne serait pas sans contrepartie!!

    http://fr.euronews.com/2018/01/11/une-bombe-flotttante-interceptee-en-crete
    https://www.rts.ch/info/suisse/8659...en-grece-interesse-les-autorites-suisses.html
    https://uk.reuters.com/article/uk-l...d-ship-carrying-weapons-idUKKCN0R20UB20150902

    Du coup j'y crois moyennement pour l'euro, il n'a aucun interets à se mettre les allemand, et à travers eux l'union européenne à dos! Deja que les relations n'ont pas l'air au beau fixe, là ca pourrirait les choses et tous le monde lui dirait de s'occuper de son pays etc...

    Pour la base en Crète ça parait bizarre qu'il veuille la fermer, je ne sais pas ce qu'il s'est dit mais quand je regarde sa position elle est hautement stratégique! La crète se trouve en face du détroit du bosphore, donc ça permet de contrôler tout ce qui sort de la mer noire donc les navires russes.Et au sud il y a la Lybie et l'égypte. Ça permet d'observer et de contrôler tous le trafic maritime qui passe par le canal de suez et les navires qui partent vers la Lybie. A moins qu'ils aient d'autres bases dans le coin, j'ai du mal à voir comment ils pourraient fermer cette base. Après il y a peut être d'autres enjeux, et il faut voir quand finit le contrat de location

    Et c'est sur que pour Chypre c'est un handicap, mais c'est aussi une garantie contre les turcs, et puis c'est juste à coté de la Syrie. je ne pense pas que les anglais dénoncent le contrat
     
  17. VinnieJones

    VinnieJones El Greco

    Commentaires de blog:
    1

    Pour l'espace maritime, oui, je parle de tout ça. Et évidemment, ça voudrait dire que si les russes nous aident à quitter l'euro, ils auraient une priorité d'accès qui est pour l'heure réservée aux autres membres de l'UE. Et d'ailleurs, ils n'en profitent pas vraiment puisque comme la zone économique n'est pas revendiquée, ce sont simplement des eaux territoriales sans réelles activités autres que la pêche pour l'instant et pas mal de zones sont protégées par le ministère de l'environnement.

    Concernant l'euro, je pense simplement que Trump s'en fiche, car évidemment il y a de gros risques diplomatiques, économiques et même stratégiques, mais dans le même temps, contrairement à Obama, "l'Europe puissance" et ce genre de choses, il s'en tape. Il est, d'après moi, surtout là pour vendre ses produits, et gérer les problèmes intérieurs (comme quand il met des taxes sur certaines importations chinoises, par exemple). Contrairement à Obama, à tort ou à raison, il ne cherche pas spécialement à sauver le Monde ni à vouloir la paix et la démocratie universelle.

    Et pour la base en Crête, il était question de réduire drastiquement sa surface (laisser seulement un port avec quelques navires) avant de la fermer à plus long terme. Et c'est pas spécifique à la Grèce, ça faisait partie de son plan global pendant sa campagne, quand il disait vouloir réduire les bases à l'étranger et retirer des troupes et des engins militaires. Parce que contrairement à celle de Larissa qui est contrôlée par l'OTAN, celle ci, les américains ont le commandement joint (enfin en théorie) avec la Grèce. Et elle coûte malgré tout très cher à entretenir. Là où je te rejoins c'est que c'est en effet un endroit très stratégique, et que ça risque de passer à la poubelle (même s'il y a une volonté de part et d'autre), pour ces raisons.

    Et pour Chypre, c'est encore plus compliqué, parce que malgré la présence britannique (ils ne sont pourtant guère plus que 4000 soldats et leurs bases sont immenses), il n'y a pas d'accord de défense à proprement parler, simplement un "service commun de sécurité". Ils n'ont rien fait lorsque les turcs ont envahi le nord de l'île en 1974...
    Et il y a aussi la question de l'Enosis (la réunion entre la Grèce et le sud de Chypre pour ne former qu'un seul pays), dont on parle jamais en France mais qui est encore très présente dans les pensées des dirigeants. Par exemple, bien qu'ils n'aient rien fait dans le dossier, même un parti comme Syriza l'a dans son programme, c'est dire !

    Et ça, ni l'UE, ni l'OTAN, ni la GB ne l'acceptera. Contrairement aux russes justement, qui eux soutiennent l'Enosis. Ceci explique sans doute cela !
     
  18. marseillais29

    marseillais29 moi en personne

    Commentaires de blog:
    0
    Oui bien sur, et si vous sortiez vous ne seriez pas aussi obligé d'en donner un peu plus à la Chine aussi? Il y a déjà eu la privatisation du port du pyrée, probablement d'autres entreprises aussi. Ou ca s’arrêterait justement car l'état ne serait plus obligé par l'UE à privatiser leurs entreprises? Et tu parles de quitter l'euro en tant que monnaie ou l'UE?

    Et quid des aéroports et de l'energie qui a été vendu aux entreprises allemandes je crois?

    la je te rejoins totalement

    Oui c'est vrai, je pensais que c'était plutot stabilisateur d'avoir les anglais là. après si accord il y a sur chypre, ce sera surement pour réduire la taille de la base, pas pour la supprimer. Mais ce sera toujours ça de gagné!!

    Et pour la réunification entre la grèce et chypre je pense que ce n'est pas gagné, l'UE n'acceptera jamais ça, que la grèce sorte ou pas de l'europe! Et si il y avait une volonté de le faire, ça donnerait un bon pretexte aux turcs pour attaquer l'ile complètement et la coloniser comme ils l'ont fait pour l'autre partie. Je connaissais pas l'histoire de chypre d'ailleurs, mais c'est marrant de voir leurs politiques envers les colons israeliens alors qu'ils ont fait la même chose à Chypre (je ne cautionne aucun des deux)

    Et que pensent les chypriotes de l'enosis?
     
  19. VinnieJones

    VinnieJones El Greco

    Commentaires de blog:
    1
    En fait, ce n’est pas vraiment le port du Pirée (au sens littéral) qui a été privatisé (on peut pas privatiser un territoire, sauf des îles, mais c'est un autre sujet), mais certaines concessions à l’intérieur du port comme quelques chantiers navals ou des hangars et des containers qui l’ont été. D’après moi, les dirigeants Chinois étant des cyniques absolus, ils sont aussi pragmatiques. Et avec l’effondrement des salaires en Grèce, ils se sont rendus compte que ça coûtait moins cher d’embaucher des grecs au black à quelques euros de l’heure, plutôt que de faire ce qu’ils font en Afrique, où, comme en Angola, ils ont construit des centaines d’immeubles pour y mettre leurs propres travailleurs (D’ailleurs, c’est en partie tombé à l’eau) ou même à Paris (quand ils rachètent des magasins ils mettent leurs compatriotes).

    Je pense que comme Trump, ils sont malgré tout pragmatiques sur le plan des affaires, la différence principale étant que chez eux, il y a l’état derrière. Par exemple en Grèce, la holding qui a acheté des hangars n’était rien d’autre qu’un montage financier qui, au final, appartenait à l’Etat ! Donc d’après moi, et étant donné que les transactions sont surtout en dollars ou en yuan pour ce qui les concerne, ils se fichent totalement de savoir si la Grèce est ou non dans l'Euro. Je pense même que, comme pour Trump, ça les arrange, étant donné qu'avant que la monnaie unique ait cours, un euro valait....343 drachmes ! Ce qui une énorme différence. Si on sortait, on ne retrouverait évidemment pas ce niveau, mais il y aurait une dévaluation de 50 voire de 70-80% donc une drachme vaudrait en tout cas moins de 50 centimes d'euros, ce qui pourrait être profitable, surtout pour une économie comme la nôtre, qui est surtout basée sur le commerce, le tourisme, l'agriculture, et la fabrication de bateaux.

    Et oui, tu as totalement raison ! Les Germains ont racheté pas mal de nos aéroports (et là, contrairement à ce que voulait faire Macron, c'est TOUT l'aéroport et pas simplement la société de gestion), de nos services d'énergie, mais, surtout, ils ont racheté certaines boites stratégiques qui fabriquent nos bateaux, et ont pris des participations dans TOUTES nos banques, et ils y planquent des centaines de milliards d'Euros. Pour te donner un exemple, durant crise, on estimait que la fraude en Grèce représentait 600 milliards d'Euros (soit 1 fois et demie le PIB de l'époque) dont....480 étaient dus aux banques ! Donc oui, imagine la perte que ça représenterait pour eux si jamais l'Etat renationalisait les banques (Je précise qu'elles ont été privatisées il y a des années, bien avant l'Euro, en gardant des participations).

    Et ce qui fait également que l'UE (et l'Allemagne encore plus que les autres) refusera notre sortie de l'Euro, c'est, avec les répercussions que ça entraînera à plus long terme, la perte définitive de la mine d'or qu'est notre flotte marchande et aussi notre industrie pharmaceutique, sans oublier notre agriculture (moins de 1% de la surface agricole est autorisée aux OGMs), qui est de grande qualité . On a coutume de dire en France (enfin certains économistes passablement débiles ou très mal informés ou de mauvaise foi), que l'industrie grecque ne produit rien d'autre que de l'huile d'olive, mais c'est d'une débilité sans nom. Notre flotte marchande reste, par exemple, la première au monde en tonnage et presque tous les bateaux étaient fabriqués en Grèce.(https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste...éen_des_principaux_pavillons_d'enregistrement)
    Donc je te laisse imaginer les pertes pour les grosses boites étrangères propriétaires des chantiers si l'Etat décide de reprendre la main sur tout ça ;).


    C'est évident que l'UE n'acceptera jamais, contrairement aux Russes et, sans doute, aux Chinois (les américains, eux, se contenteraient sans doute de ne rien faire et de ménager la chèvre et le choux par rapport à l'Otan et que seule la partie sud serait concernée).

    Chypre est également LE point stratégique de la mer méditerranée, surtout la partie sud d'ailleurs, car en face, il y a le Liban, Israël, et l'Egypte, donc d'énormes droits de passages en perspective ! Sans compter l'énorme potentiel économique des deux pays réunifiés. Avec une bonne gestion et compte tenu de la diversité des économies qui sépare la Grèce et Chypre (qui, elle, a surtout bâtit son économie sur le tourisme et le secteur bancaire), les retombées, étant donné qu'on repartirait pratiquement de zéro, seraient gigantesques, et pas aux profit de l'Allemagne ni de l'UE.

    Concernant ce que pensent les chypriotes, je dirais qu'ils y sont favorables en grande majorité, mais absolument pas de la même manière. Par exemple, il y a ceux qui veulent que toute l'île soit réunifiée et peuplée exclusivement de grecs en expulsant les turcs puis de se rattacher à la Grèce, d'autres qui veulent que seulement le sud (+ la baie de Famagouste et Varosha) soit réunifié avec la Grèce, et encore d'autres qui veulent carrément faire une Chypre unie avec le nord en rattachant le tout à la Grèce, le tout pour faire une république populaire socialiste ou encore d'autres qui voudraient que ça soit une "région autonome à statut spécial", un peu comme Porto-Rico ou les Antilles britanniques, avec une large autonomie économique, mais la même nationalité et le fait que la Grèce soit responsable seulement de l'armée et de la police.

    Et c'est d'ailleurs là que même le foot intervient (le foot à Chypre est ULTRA politisé, à un point qu'on peut même pas imaginer en France), avec par exemple, l'APOEL Nicosie qui veut l'Enosis du Sud, l'Anorthosis qui veut la réunification de toute l'île en virant les turcs et une île indépendante, et l'Omonia qui veut la république Populaire Gréco-turque rattachée à la Grèce.
    D'ailleurs, ces derniers brûlent régulièrement des drapeaux grecs [​IMG] pour afficher ceux-ci : [​IMG]

    En 1948 (ou 49, je sais plus), il n'y avait pas beaucoup de turcs à Chypre, et le référendum sur l'Enosis avait donné 95% de oui. Et ce sont...les Britanniques qui ont mis leur veto, car Chypre n'était pas encore indépendante de la GB, et, même après l'indépendance, ils ont tout fait pour que ça n'arrive pas. Et aujourd'hui, compte tenu des différences d'opinions sur la question, je pense malgré tout que si on proposait la solution la plus réaliste (rattachement du sud de l'île seulement), ça donnerait tout de même autour de 60-70% de oui.
     
  20. madmax61

    madmax61 Mafia normande

    Commentaires de blog:
    0
    @VinnieJones je pensais que l'ENOSIS était lié au contexte des années 60-70 (EOKA, dictature des colonels) et que les volontés d'absorption par la Grèce étaient passées.
    Du coup, je comprends mieux pourquoi les chypriotes grecs étaient majoritairement défavorables à la réunification de Chypre, là où les chypriotes turcs y étaient plutôt favorables (je faisais allusion au vote de 2004)

    L'autre enjeu de Chypre, ce sont les ressources marinières abondantes, et donc très convoitées...
    http://geopolis.francetvinfo.fr/chypre-gisements-gaziers-sources-de-rivalite-2772
     
    Dernière édition: 14 Janvier 2018

Partager cette page