1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

La légende phocéenne (de 1899 à aujourd'hui)

Discussion dans 'L'OM Attitude' démarrée par Sangoku1377, 14 Septembre 2007.

  1. alaintaluyers

    alaintaluyers Guest

    Commentaires de blog:
    0
    Salut l'ami,

    Pour être tout à fait honnête , Anderson et Ben Barek je les ai vu jouer mais je n'en ai aucun souvenir précis, je n'avais que 5 ans. Mais je me souviens que mon père disait de Ben Barek ''on va voir jouer la perle noire''.

    Ensuite Joseph je l'ai rencontré plusieurs fois puisqu'il logeait dans un appartement de mes parents au 201 Boulevard Michelet immeuble "La Cravache", son nom c'était Yegba Maya, c'était dans les année 60.
     
  2. rudy voleur

    rudy voleur Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    Re Alain

    "Zé" 112 buts à l'OM ,5ème buteur de l'OM,dans l"attaque magique Loubet,Skoblar,Magnusson,peu de gens se souviennent qu'il était le 4 ème titulaire de l'attaque.durant la saison 1969/70

    Pour revenir au quartier on y a croisé de Michelet au Cabot quelques joueurs de l'OM:J.P Dogliani,J.L.Hodoul,Dédé Tassone,et le grand "Choi" Bracci en plus de Yegba Maya......il nous est même arrivé d'y croiser Cana.

    Nous sommes quelques uns dont tu es peut être à avoir joué avec François Bracci à l'Espérance de Sainte Marguerite au milieu des années soixante.
     
    Dernière édition: 28 Octobre 2015
  3. alaintaluyers

    alaintaluyers Guest

    Commentaires de blog:
    0
    Salut mon pot,

    Oui le grand tchoua je m'en souviens très bien.

    Dogliani était parti jouer à Angers ou il formait l'1 des 3 D du milieu (très très bon), Dogliani, Deloffre et Dubaelle.

    Dans ton équipe de rêve n'oublie pas Didier Couecou qui jouait les remplaçants de luxe avant de partir aux Girondins.

    Je me rappelle d'une anecdote : un jour il y avait Lyon - OM à Gerland, Domenech charcle Loubet (plus tard Domenech dira ''le football c'est la guerre'', ce que l'on ne sait pas c'est que le défenseur de Lyon Jean Baeza était propriétaire de chevaux de courses moitié moitié avec Loubet à Cagnes sur mer, à la fin du match Baeza va dans le vestiaire Marseillais va voir Loubet et voit une énorme estafilade sur son mollet, il revient dans le vestiaire Lyonnais, prend Domenech à la gorge et lui dit ''si un jour tu lui refait ça je te tue''.

    Je fréquentais pas trop les quartiers de Marseille, en 63 j'était à l'école de football du Nîmes Olympique du temps de Monsieur Kader Firoud et du Président Paul Calabro, il y avait au N.O. Monsieur Henri Bosquier qui était l'oncle de Bernard Bosquier. Souvenirs souvenirs du vieux Stade Jean Bouin.
     
  4. rudy voleur

    rudy voleur Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    Bonjour Amigo

    Le Nimes du début des années 60 c'était aussi quelque chose avec Charles Alfred,José Parodi et Barlaguet.
    D'ailleurs l'OM à cette époque là était en D2 et le match de l'année au vélodrome était souvent Nimes- Nice en coupe de France.

    "Zé" est parti de l'OM pour VA en 70 où il a marqué encore une soixantaine de buts en 3 ans et Couécou était de l'attaque record à 94 buts en 70/71.

    Bonne journée,mon ami.....espérons que Cana ne nous fasse pas trop de misères dimanche.
     
  5. alaintaluyers

    alaintaluyers Guest

    Commentaires de blog:
    0

    Charles Alfred à l'entraînement je lui avait fait un petit pont et la fois d'après il m'avait cisaillé, je me rappellerai toute ma vie j'étais par terre il m'avait relevé en souriant et j'ai vu qu'il avait une dent en or sur le devant, il avait des cuisses énormes.

    C'était l'époque de Bettache, Bandera, Akesbi, Barlaguet, Rahis, Djebailli, Skiba et du gardien Bernard qui avait remplacé Rozak qui un jour avait cassé la barre de ses buts en se pendant des 2 bras.

    Parodi était Paraguayen je crois, il jouait en 10. j'ai bien connu Marcel Boiron qui était parti en Autriche et Michel Mezy aussi, mais ça c'était un peu plus tard. Je n'ai par contre jamais pu jouer en équipe 1 ou même en réserve, j'étais trop frêle et Monsieur Kader Firoud privilégiait les joueurs physiques, à l'époque ont jouaient en WM et j'avais le poste de n°7, c'est à dire ailier droit qui ne restait que sur son aile, j'étais plutôt bon techniquement et je me faisait démonter à chaque match. Mais j'en ai gardé des souvenirs inoubliables. Petite anecdote, Monsieur Charles Mighirian, prédécesseur de Aulas à Lyon, était également dans l'équipe dirigeante du Nîmes Olympique, il en était le vice président.

    Très bonne journée à toi aussi Amigo.
     
    Dernière édition par un modérateur: 29 Octobre 2015
  6. christof13

    christof13 A l'ancienne.

    Commentaires de blog:
    0
    mon tour de porsche, mon tour de porsche, mon tour de porsche........
     
  7. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    [h=1]Le jour où Marseille affrontait l'Ajax de Cruyff en C1[/h] [h=2]Il y a 44 ans, l'OM se déplaçait à Amsterdam pour affronter l'Ajax en huitièmes de finale retour de la Coupe d'Europe des clubs champions. Après un match aller perdu 2-1, les Marseillais ne croyaient plus vraiment à l'exploit. Pour plusieurs joueurs qui ont disputé ce match, les dés étaient pipés dans cette opposition face à la bande de Johan Cruyff, au top du football européen. Retour sur une élimination plus ou moins annoncée…[/h]
     
  8. dadwu

    dadwu ciao PanDa !!!

    Commentaires de blog:
    0

    joli le 1er a la madjer :cool:

     
    Dernière édition: 10 Janvier 2017
  9. tsb!p

    tsb!p Well-Known Member

    Commentaires de blog:
    0
    Enorme. Quelqu'un sait où trouver cette image?
     
  10. Baruto

    Baruto Poulpe fiction

    Commentaires de blog:
    0
    Dans un entretien au Monde vendredi, Bernard Tapie raconte comment il a, par un coup d'esbroufe aussi ingénieux que vicieux, subtilisé Abedi Pelé à Monaco.

    À l'époque, le président de Mulhouse, où évolue le joueur, annonce à Tapie la signature imminente du joueur au club du Rocher. Tapie veut Pelé, et ne va pas se priver d'user de moyens peu éthiques pour empêcher la transaction. Il raconte avoir dit au joueur, juste avant que celui-ci ne passe la visite médicale, de refuser la prise de sang.

    Pour tirer les ficelles par les deux bouts, le sulfureux président de l'OM s'adresse dans le même temps à un membre de son club, qu'il sait proche de Monaco. «Je lui dis : "Tu sais, on l'a échappé belle, j'ai pas pris Abedi Pelé, il était séropositif." Je savais qu'il me trahirait et le dirait à Monaco. Ça n'a pas raté. Et quand Pelé refuse la visite médicale, Monaco se dit : "Ah oui, c'est vrai, il est séropositif, alors on ne le prend pas." Et le lendemain, il signait à Marseille !»


    https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Comment-bernard-tapie-a-recrute-abedi-pele/819876
     
  11. Massilia1313

    Massilia1313 Give me a break pal!!!

    Commentaires de blog:
    0

    Du Bernard dans le texte.
     
  12. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    je mets ce message ici, histoire de le conserver :
     
    mir59, madmax61, René Malleville et 2 d'autres aiment votre message.
  13. Martien

    Martien Imperial Asiatic Man

    Commentaires de blog:
    0

    Peut-être quelqu'un l'a déjà posté....
    Voir les grandes stars de l'époque: Magnusson (il n'était pas le sorcier pour rien lui...regardez seulement comment il dribblait!), Skoblar, l'aigle dalmate, puis Zvunka, Carnus, Bosquier, Kula et tous les autres!
    Simplement génial!
     
  14. om1899archive

    om1899archive New Member

    Commentaires de blog:
    0
    il y a 80 ans se déroulait la rencontre
    Strasbourg 2-2 Marseille

    ----------------------------


    Après avoir mené par 1 but à 0

    à la mi-temps, les MARSEILLAIS
    doivent concéder le match nul
    aux STRASBOURGEOIS


    Un soleil presque méridional présidé à la rencontre Strasbourg-Marseille, créant ainsi une ambiance favorable aux visiteurs. Une nombreuse assistance qu'on peut évaluer à près de dix mille spectateurs, ceinture le stade de la Meinau pour assister à cette partie qui s'annonce chaude à tous les points de vue, car les deux équipes en présence attachent une égale importance à la conquête des deux points.

    Pour la première fois, cette saison, Strasbourg peut utiliser ses renforts : le Bulgare Rafailow, et l'ex-sochalien Magnin et aligne la formation suivante ; Neurhuser, Rafailow, Schwarthz, Halter, Hummenberger, Magnin, F. Keller, Heisserer, Rohr, Laurent, Waechter.
    Marseille leur oppose ; Pardigon, Ben Bouali, Conchy, Bastien, Bruhin, Gonzales, Weiskopf, Olej, Zatelli, Asnar, Kohut.

    Et voici l'arbitre, M. Olive qui siffle le coup d'envoi, Marseille ayant l'avantage du soleil. Les premières phases sont de toute beauté et alternativement les deux gardiens sont à l'ouvrage. A la 7e minute, Weisskopf centre fort sur le but ; Neuhuser sort et rate l'interception de sorte que Kohut accouru, n'a qu'à pousser la balle dans le but vide. 1 à 0.

    Strasbourg réagit et obtient coup sur coup cinq corners. Quelques accrochages se produisent et l'atmosphère devient fiévreuse. A la 25e minute, le gardien strasbourgeois Neuhuser est blessé dans un choc avec Kohut et Hummenberger le remplace au but de Strasbourg. Quoi que réduit à dix, Strasburger attaque et Marseille joue fortement replié. Cinq minutes avant la mi-temps Conchy fait une main, empêchant ainsi un but tout fait. Rohr très énervé, tire le penalty directement sur Pardigon qui n'a aucune peine à bloquer la balle et Strasbourg a ainsi loupé une magnifique occasion d'égaliser la marque. A la pause, Marseille mène donc par un but à zéro.

    A la reprise, Strasbourg joue toujours a dix et attaque à outrance.

    la suite ici (http://om1899.com/fiche-de-match.php?id=139&type=0)
     
  15. shady

    shady Moderateur

    Commentaires de blog:
    0
    Je ne savais où l'écrire mais je viens d'apprendre la nouvelle comme quoi notre cher Nanard serait atteint d'un cancer de l'estomac.

    Ça m'a vraiment mis un coup au moral. :(

    Comme le dit René, Tapie est un battant, alors bas-toi Bernard.
     
    chuchaaa aime votre message.
  16. dadwu

    dadwu ciao PanDa !!!

    Commentaires de blog:
    0
  17. kaiser sauzee

    kaiser sauzee Ermite pastafariste

    Commentaires de blog:
    0
    ajax 2-1 marseille (mt)
    couecou, cruyff, swartz

    bonnes premières minutes avec les marseillais qui combinent bien, notamment côté gauche avec couecou et bonnel, skoblar qui redescend régulièrement pour presser, gratter et orienter les ballons. De l'autre côté magnusson est sevré de ballons. Beaucoup d'occasions de chaque côté lors du premier 1/4h. Ca a été plus dur passé la demi-heure et l'égalisation notamment. Dommage ce coup de mou entre la 30e et la 40e qui coute deux buts.

    c'est étonnant la totale liberté laissée à l'ajax entre les 50 et les 30m marseillais, aucun marseillais en opposition plein axe, c'est presque suicidaire comme tactique. D'ailleurs l'égalisation vient de là, cruyff avance tout seul aux 30m, personne ne l'attaque et met une frappe ras du poteau.
    D'ailleurs globalement, il n'y a aucune pression haute à la relance, d'un côté comme de l'autre.

    + : skoblar, couecou (qui est partout sur le terrain, à la récup, à la passe et à la finition), carnus, keyser (par deux fois il a effacé les défenseurs comme si c'était des plots côté gauche), bosquier
    - : gresse



    ps : ajax 4-1 marseille (sf)

    le 3e but arrive sur une des rares occasions de la 2e mt, les équipes semblant fatiguées par la 1ère. La possession a plutot été marseillaise mais le rythme a grandement baissé. 4e but anecdotique sur une volée après un cpc mal renvoyé.

    + : carnus, magnusson
    - : gresse

    vraiment dommage, l'ajax n'a fait l'écart qu'en 2e, au métier, alors que l'om a plutot eu la balle de la 45e à la 65e. Marseille a été accrocheur et avec un peu plus de réussite devant et surtout beaucoup plus de solidité au milieu, ça aurait pu faire la maille en 1ère et donné plus de courage en 2e.
    et déjà à l'époque les arbitres n'étaient pas capables de laisser l'avantage :mad:
     
    Dernière édition: 12 Novembre 2017

Partager cette page